Aller au contenu principal

Emploi
Observatoire régional de l’emploi salarié en productions agricoles

La CPRE(1) et l’Aréfa(2) viennent de publier la première édition de l’Observatoire de l’emploi salarié en productions agricoles dans les Pays de la Loire.

L’Observatoire régional de l’emploi salarié en production agricole(3)   présente une série de données et d’analyses qui
permettront de mieux appréhender la réalité de l’emploi salarié en productions agricoles dans la région des Pays de la Loire (voir repères régionaux ci-contre).
Ces travaux s’inscrivent dans une démarche plus large des partenaires sociaux d’accompagner cette main-d’œuvre
agricole et de s’interroger sur les besoins en emploi et en compétences à moyen terme au regard des perspectives d’évolution des exploitations agricoles et des secteurs de la production agricole.

Contact : Isabelle Traîneau, Aréfa au 02 41 96 76 81. Pour en savoir plus, cet observatoire est consultable sur le site www.pays-de-la-loire.anefa.org
(1) Commission paritaire régionale de l’emploi en agriculture (FRSEA, Unep, FRCuma, CFTC, CFE-CGC, FO, CGT, CFDT).
((2) Association régionale emploi
formation en agriculture (FRSEA, CFTC, CFE-CGC, FO, CGT, CFDT).
((3) Ce travail a pu voir le jour grâce au soutien financier de la Direccte et du ministère de l’Agriculture et à
l’appui technique et professionnel du réseau Aréfa et des cinq Adéfa de la région en partenariat avec  la Chambre régionale d’agriculture, Pôle emploi, le Carif-Oref,  la MSA, la Draaf,
l’Apécita, le Fafsea et les Entrepreneurs des territoires.

Les employeurs de main-d’œuvre en productions agricoles

• En 2009, 9 986 employeurs concentrés dans les zones de production des cultures spécialisés (maraîchage, arboriculture, horticulture pépinières, semences) et de la viticulture. La région des Pays de la Loire est la 2e région employeur de main-d’œuvre salariée agricole.
• Les employeurs sont essentiellement de petites structures (60 % des employeurs ont moins de 1 ETP ) et majoritairement en polyculture-élevage. Les plus gros employeurs sont dans les secteurs des cultures spécialisées et de la viticulture.
• Depuis dix ans, on observe une baisse globale du nombre d’employeurs (- 2 %), évolution contrastée suivant les secteurs. Alors que le nombre d’employeurs a diminué de 19 % en cultures spécialisées et viticulture, celui-ci a progressé de 6 % en polyculture et en élevage.

Les salariés en productions agricoles

• En 2009, 85 537 salariés en production agricole soit 25 145 ETP principalement dans les zones de cultures spécialisées et viticoles.
• 52 % des salariés  (soit 51 % des ETP) sont  en cultures spécialisées.
• Depuis dix ans, on observe une baisse du nombre de salariés et des ETP salariés (respectivement – 12 % et – 8 %). Cependant, dans un contexte de diminution de l’emploi, la part relative des salariés dans le total des actifs agricoles (salariés et non salariés) suit une progression constante et représente 33 % de l’emploi agricole régional (dont 18,6 % en salariés permanents).
• Malgré une tendance à la baisse des CDI et une reprise des CDD depuis 2007, les salariés sous CDI restent majoritaires.
• La place des jeunes en production agricole est importante : 27 % des effectifs salariés ont moins de 20 ans mais ne représentent que 9,5 % des ETP. Ceci est à mettre en relation avec l’importance des travaux saisonniers de courte durée (< 1 mois) dans la région, effectués majoritairement par des jeunes.
• On constate un vieillissement de la population salariée : en 1999, 7,5 % des salariés (soit 10 % des ETP) étaient âgés de plus de 50 ans contre 16 % des effectifs salariés (soit 17,5 % des ETP) en 2009. D’ici dix ans, le potentiel de départ est 13 400 salariés (soit l’équivalent de 4 400 ETP – 17 % des ETP de la région).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
" Traquer les prix hors la loi "
Interview de Frédéric Vincent, responsable du dossier lait à la FDSEA.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités