Aller au contenu principal

Oeuf de poules en cages : après Carrefour, Intermarché et Netto disent stop à partir de 2025

© Armelle Puybasset

Après Carrefour fin décembre et Aldi Nord en août, c'est au tour d'Intermarché et Netto, deux enseignes du groupe Les Mousquetaires, d'annoncer, le 9 janvier, qu'ils arrêteront de distribuer des oeufs coquille issus de poules élevées en cages à partir de 2025. Ils commenceront par leur propre marque distributeur (Moisson) dès 2020. « Cela répond à une demande croissante des clients, de plus en plus attentifs aux conditions d'élevage et au bien-être animal », explique le groupe. « D'ici 2025, les éleveurs auront le temps nécessaire pour s'adapter aux nouvelles exigences et développer des méthodes d'élevage alternatives à la cage aménagée ». Comme Intermarché, Carrefour et Aldi avaient également annoncé des arrêts « progressifs ». Parmi les enseignes engagées dans la mise au ban des oeufs issus de poules en cages, Monoprix est la seule enseigne avoir avoir retiré ces oeufs sans délai, ni annonce préalable (en avril dernier).

En octobre, l’interprofession s’est fixée officiellement pour objectif de faire passer la production française à 50 % d’œufs alternatifs d’ici 2022 contre 32 % actuellement. Le coût de la transition est estimé par l’interprofession à 500 M €.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Un été globalement chaud et sec en perspective
Le ressenti actuel ne doit pas nous influencer. D’après Météo France, le scénario “plus chaud et plus sec que la normale” est le…
Moissonner entre deux averses
Dans le Maine-et-Loire, quelques agriculteurs ont trouvé des créneaux pour battre leur orge. Mais la plupart attendent un temps…
Du lait, des gîtes... et du lombricompost
A Saint-Georges des Gardes, les éleveurs Anne et Nicolas Berder ne produisent pas que du lait. Ils sont aussi lombriculteurs et s…
L’agro-écologie en pratique lors de la session Chambre
Lundi 28 juin, à St Pierre-Montlimart, la Chambre d’agriculture du Maine-et-Loire a abordé le thème de l’agro-écologie lors de sa…
Blé : les choses sérieuses ont commencé
Colza, orge et maintenant blé  : le Gaec des Deux frontières enchaîne les chantiers à un rythme soutenu. Reportage à La…
Un meilleur contrôle du transfert des parts sociales
Visite du Député Jean-Bernard Sempastous qui porte un projet de loi portant sur les « mesures d’urgence pour assurer la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités