Aller au contenu principal

Oléoprotéagineux : un impact du gel « limité si la pluie revient »

L’institut technique Terres Inovia a estimé le 25 avril que le gel aura « un impact limité » sur les cultures oléoprotéagineuses si la pluie revient.

© AA

« Le colza ayant de fortes capacités de compensation, les avortements de fleurs ou de siliques classiques provoqués par les gelées sont sans conséquences notables et pourront être compensés par de nouvelles ramifications à condition que les pluies reviennent », selon un communiqué. Idem pour les cultures de printemps déjà implantées (pois, pois chiche, féverole, tournesol, soja, lentille, lupin): celles-ci « résistent bien aux gelées pour le moment » mais la rapidité et l’intensité des futures précipitations seront déterminantes, indique Terres Inovia.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Chantiers précoces, faibles rendements
Alors qu’août n’était même pas commencé, les ensileuses sont entrées en action en Maine-et-Loire. Comme à Saint-Macaire en Mauges…
Ensilage : l’extrême inverse de 2021
Alors que les premiers ensilages démarrent en cette fin de semaine, point d’étape et conseils avec Julien Gaultier, responsable…
Des bocaux Made in mauges
A La Jumellière, cela fait bientôt 40 ans que la conserverie artisanale la Maison Beduneau propose des plats traditionnels dans…
« Le prix du lait français dévisse par rapport à nos voisins européens »
Interview de Ghislain de Viron, 1er vice-président de la Fédération nationale des producteurs de lait.
Des mesures pour la protection contre les incendies dans les bois et forêts
Dans un communiqué du 2 août, la Préfecture de Maine-et-Loire indique que « suite à la parution des nouveaux indices qui…
La situation des nappes et rivières du département reste critique
En l’absence de pluies significatives, l’état des nappes et des rivières est sous haute surveillance.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois