Aller au contenu principal

Fourrage
Opération paille pour pallier le manque

Face au déficit, la FDSEA se mobilise pour trouver de la paille pour ses adhérents et les JA. Direction : la Vienne.

© AA

Les conditions atmosphériques de ce printemps ont lourdement pénalisé les récoltes de fourrage. Selon les endroits, on évalue le déficit de 30 à 60 % par rapport à une année normale.  D’ores et déjà, les éleveurs calculent les stocks et en déduisent qu’il sera difficile, cet hiver, de nourrir les animaux. Ils s’interrogent également sur leur capacité financière à acheter, alors que leurs revenus sont au plus bas. Dans cette période de crise et d’incertitudes, cette situation vient encore aggraver leur inquiétude.
Compte tenu de ces éléments, la FDSEA s’est mobilisée. Par l’intermédiaire de l’Anjou agricole et de son réseau, elle a appelé au non broyage de la paille dans le département. Toutefois cet appel, s’il est entendu, ne suffira pas pour répondre aux besoins d’une opération paille a été mise en place. Des contacts ont été pris avec le département de la Vienne afin de trouver les volumes disponibles.

Tarif de groupe et négocié
Un animateur et un professionnel, Jean-Paul Piet, se sont déplacés, ont rencontré leurs homologues de Poitou-Charentes. D’après les premières estimations, les besoins seraient estimés à 5 à 6 000 tonnes environ, indique Damien Boussiron, de la FDSEA. Mais afin de bien cerner les besoins, les éleveurs intéressés sont invités à se faire connaître de toute urgence auprès du secrétariat de la FDSEA en indiquant le tonnage nécessaire.
Cette opération est réservée aux adhérents de la FDSEA et JA qui bénéficieront d’un tarif de groupe et négocié. Un acompte sera demandé à la commande, qui vaudra engagement ferme. La paille est rare cette année. Et les demandes nombreuses. Il convient dès lors de ne pas perdre de temps pour se faire connaître et s’assurer d’être servi. Premières livraisons dans les prochains jours.

M. L.-R.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Dans un contexte de crise sanitaire, les Caves de la Loire tirent leur épin
La veille de leur assemblée générale, jeudi 18 février, les Caves de la Loire ont tenu une conférence de presse. L’occasion de…
La carte des cours d'eau mise à jour
Une nouvelle version de la carte des cours d’eau du Maine-et-Loire vient d’être publiée. Les agriculteurs doivent en tenir compte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités