Aller au contenu principal

Orages : vigilance orange en Maine-et-Loire

Météo France a placé le Maine-et-Loire en vigilance orange 'orage' pour la fin d'après-midi et la nuit prochaine.

Les services de secours sont pré-alertés pour faire face au phénomène et pour anticiper les éventuels dégâts.
Les services de secours sont pré-alertés pour faire face au phénomène et pour anticiper les éventuels dégâts.
© AA

Dans le Nord Ouest, 13 départements ont été placés en vigilance orange pour orages, dont notamment les départements du Maine-et-Loire et de la Mayenne.


Des pluies orageuses pouvant être localement violentes (20 à 30 mm) sont attendues. De la grêle et des rafales de vent entre 60 à 80 km/h sont possibles. Cette situation peut se poursuivre pour la journée du 23 juin.

 

Nous vous invitons à suivre les consignes de comportement suivantes :
- à l'approche d'un orage, prenez les précautions d'usage pour mettre à l'abri les objets sensibles au vent ;
- limitez vos déplacements pendant l’épisode orageux ;
- ne vous abritez pas sous les arbres ;
- évitez les activités extérieures et éloignées des habitations ;
- évitez d'utiliser le téléphone et les appareils électriques pendant l’orage ;
- débranchez les appareils électriques ;
- signalez sans attendre les départs de feux dont vous pourriez être témoins aux pompiers.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Des moutons dans le verger
 Les Fruits d’Altho, à Morannes sur Sarthe-Daumeray, produisent pommes et poires sur 125 ha. Les arboriculteurs, Thomas et…
« Une phase de fragilité comme on n’en a jamais connue en volaille »
Nathalie Langereau, responsable du dossier volaille à la FDSEA49.
Le Maine-et-Loire, un département diversifié majoritairement tourné vers l'élevage
En Maine-et-Loire, le recensement agricole 2020 dénombre 5 245 exploitations agricoles.* Le nombre d’exploitations…
Distraire au quotidien les poules pondeuses confinées
Déjà 2 mois que les poules pondeuses plein air  ne sortent plus... La faute aux mesures de biosécurité pour lutter contre la…
Quelles méthodes alternatives au glyphosate et à quel coût ?
 La disparition progressive des matières actives amène les producteurs à explorer différentes solutions.
380,15 € en prix de base sur janvier et février
Christophe Cesbron, producteur à Chemillé en Anjou et président de la nouvelle association de producteurs Lactalis, l’APLSL.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois