Aller au contenu principal

PMTVA
Où en est le versement des PMTVA de 2010

Le point suite à la réforme de la Pac et au découplage d’une partie des primes.

Avec la mise en œuvre du bilan de santé de la Pac et le découplage d’une partie des PMTVA (prime vaches allaitantes), certains éleveurs ne savent plus ce qu’il leur reste à toucher. 25 % de la PMTVA est  désormais découplée depuis le 1er janvier 2010. Cette partie a donc été intégrée aux DPU dont le règlement est intervenu, pour la plupart des agriculteurs, mi- octobre pour l’acompte et début décembre pour le solde. Le versement au 15 octobre a été obtenu suite aux interventions de la FNSEA/Jeunes agriculteurs et des associations spécialisées de la FNSEA qui ont demandé un versement anticipé pour tenir compte des difficultés de trésorerie des agriculteurs. En ce qui con-cerne la PMTVA en elle-même (soit 75 % du montant des années précédentes), elle est constituée d’une part européenne et d’une part nationale. 60 % de la part européenne et  60 % de la part nationale ont été perçus par les agriculteurs mi-octobre 2010. Il reste donc 40 % de la part nationale (qui peut être versée à partir de février de l’année suivante) et 40 % de la part communautaire, qui sera versée en mai ou juin 2011, après calcul des
stabilisateurs.
La FNB, en congrès à Autun les 1er et 2 février, devait demander au ministre d’accélérer le versement des 40 % manquants de la part nationale. (voir p. 9 de l'Anjou Agricole)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités