Aller au contenu principal

Gel
Ouverture des demandes d'indemnisation

Les demandes d’indemnisation pour les pertes de récolte sur petits fruits et fruits à noyau doivent être déposées entre le 22 novembre et le 6 décembre 2021. Une deuxième période sera ouverte pour les fruits à pépins et à coque en  janvier 2022.

© AA

Dans un communiqué, la DDT de Maine-et-Loire a annoncé l'ouverture des indemnisations suite au gel du printemps dernier. Tous les producteurs de petits fruits et de fruits à noyau de Maine-et-Loire, quel que soit leur taux de spécialisation dans ces productions et qui ont subi au moins 30 % de pertes de récolte suite au gel d’avril 2021 doivent établir leur dossier de demande d’indemnisation, uniquement par téléprocédure sur l’application Télécalam, accessible sur le site internet : https://moncompte.agriculture.gouv.fr/.
La première période de télédéclaration sera uniquement ouverte pour les petits fruits (cassis, groseilles, myrtilles) et les fruits à noyau (abricots, cerises, pêches, prunes) du lundi 22 novembre au lundi 6 décembre 2021 inclus.
Une deuxième période permettra de déposer des demandes d’indemnisation pour les pertes en fruits à pépins et à coque (date prévisionnelle : janvier 2022)

 
Lien vers le site et plus de renseignements 
sur : www.maine-et-loire.gouv.fr.
Rubrique « Politiques Publiques », « Agriculture » puis « Calamités agricoles ».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Défendre des ruralités vivantes
Les acteurs de la ruralité des Pays de la Loire ont présenté, mercredi 1er juin, leur manifeste pour des ruralités vivantes au…
Jeune installé et plein d’énergie
Thomas Grimault s’est installé le 1er février 2020 à Brion, au sein du Gaec Plein Air. L’agriculteur de 24 ans est lauréat du…
Malgré les crises, Terrena croit en l’avenir de la volaille

La grippe aviaire a bien sûr fait partie des sujets abordés lors de l’assemblée générale de Terrena, mardi 31 mai à Angers. La…

Maïs semences : des surfaces quasi à l’identique
En Anjou, les multiplicateurs de semences de maïs ont implanté 6 150 ha ce printemps : 3 150 avec Cerience (filiale semences de…
L’orge détériorée par la sécheresse
Début des moissons dans le Maine-et-Loire. Reportage à l'EARL la Grande Touche à St Florent le Vieil. Nicolas Cadiou a battu son…
Attirer les oiseaux ailleurs pour limiter les dégâts
Depuis 3 ans, Limagrain Europe teste une nouvelle solution pour lutter contre les dégâts de corbeaux et de pigeons sur les semis…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois