Aller au contenu principal

Pac : les fermes équestres désormais éligibles

La FNC vient d’obtenir l’éligibilité à la Pac des exploitants agricoles de fermes équestres.

Il reste cependant désormais essentiel pour la FNC, d’obtenir de la France comme de l’Union Européenne, une définition précise des agriculteurs professionnels du Cheval afin que ces derniers puissent être définitivement considérés comme tous les autres agriculteurs professionnels, indépendants, autonomes et responsables de leurs exploitations.
Il reste cependant désormais essentiel pour la FNC, d’obtenir de la France comme de l’Union Européenne, une définition précise des agriculteurs professionnels du Cheval afin que ces derniers puissent être définitivement considérés comme tous les autres agriculteurs professionnels, indépendants, autonomes et responsables de leurs exploitations.
© Actuagri

Les deux longues années d’explications au niveau national, soutenues par  les nombreuses actions des FDSEA/JA et des Chambres d’Agriculture dans les départements, ont payé : la FNC (Fédération nationale du cheval) avec le soutien très précieux de la FNSEA, vient d’obtenir l’éligibilité à la Pac, des exploitants agricoles de fermes équestres.



Ainsi, suite au courrier du 19 avril 2017 adressé au Ministre de l’Agriculture par Christiane Lambert, présidente de la FNSEA et Marianne Dutoit, présidente de la FNC, l’instruction de la DGPE du 04/07/2017 précise enfin, clairement, que les DDT pourront accepter le rattrapage par le code NAF/APE 14.3Z des exploitants ayant eu 1 naissance ou plus l’année précédant la campagne Pac.



La FNC se félicite pleinement de cette décision claire et précise qui ne peut que sécuriser les éleveurs de chevaux ayant fait le choix de développer des activités de diversification avec accueil à la ferme, notamment pour maintenir l’élevage en développant de la valeur ajouté sur des exploitations économes en foncier.  


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Un été globalement chaud et sec en perspective
Le ressenti actuel ne doit pas nous influencer. D’après Météo France, le scénario “plus chaud et plus sec que la normale” est le…
Moissonner entre deux averses
Dans le Maine-et-Loire, quelques agriculteurs ont trouvé des créneaux pour battre leur orge. Mais la plupart attendent un temps…
Du lait, des gîtes... et du lombricompost
A Saint-Georges des Gardes, les éleveurs Anne et Nicolas Berder ne produisent pas que du lait. Ils sont aussi lombriculteurs et s…
L’agro-écologie en pratique lors de la session Chambre
Lundi 28 juin, à St Pierre-Montlimart, la Chambre d’agriculture du Maine-et-Loire a abordé le thème de l’agro-écologie lors de sa…
Blé : les choses sérieuses ont commencé
Colza, orge et maintenant blé  : le Gaec des Deux frontières enchaîne les chantiers à un rythme soutenu. Reportage à La…
Un meilleur contrôle du transfert des parts sociales
Visite du Député Jean-Bernard Sempastous qui porte un projet de loi portant sur les « mesures d’urgence pour assurer la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités