Aller au contenu principal

Influenza avaire
Peu de nouveaux cas d’IA cette semaine

Cette semaine, le nombre de nouveaux cas d’influenza aviaire a diminué par rapport aux semaines précédentes dans le Maine-et-Loire. Pour les services de la DDPP, l’heure est au contrôle du nettoyage et de la désinfection des bâtiments avicoles.

Avec seulement 3 suspicions de cas d’influenza aviaire détectés ce début de semaine*, le Maine-et-Loire semblerait avoir passé le plateau de l’épidémie. « La semaine dernière, on comptait 22 nouveaux cas, celles d’avant entre 35 et 40... Les signes sont encourageants. Il semblerait qu’il y ait une décrue », explique Eric David, directeur de la DDPP 49 qui préfère rester prudent. « Il faut attendre encore quelques semaines avant de parler de tarissement. »

Fermeture du site d’enfouissement Seda
Comme le nombre de nouveaux foyers d’IA diminue, le site d’enfouissement Seda a fermé depuis mardi de la semaine dernière. Par contre, celui de la Poitevinière est toujours en activité. Mais les services de la DDPP 49 ignorent encore pour combien de temps. « Nous continuons à faire appel de préférence aux prestataires conventionnés avec le Ministère : GT logistic ou la société hollandaise TCC pour l’enlèvement et les sociétés Secanim ou Atemax pour l’équarrissage. »
Les équipes de la DDPP  étaient jusque là mobilisées 7 j/7 sur les chantiers d’abattage dans les exploitations. « Maintenant, elles vont contrôler le nettoyage et la désinfection des bâtiments avicoles. » Pour rappel, le nettoyage et la désinfection sont réalisés en 3 étapes. « Et c’est seulement 21 jours après la dernière opération de nettoyage et désinfection que l’on peut lever le foyer d’influenza aviaire. Et l’exploitation reste encore en zone de surveillance ». C’est pour cette raison qu’il est important de bien respecter le protocole. Si lors du contrôle, l’agent de la DDP juge non conforme l’une des opérations, cela repousse le délai pour la levée du foyer...

Début de la procédure d’indemnisation
Quant aux indemnisations, les services de l’État ont adressé un mail à l’ensemble des agriculteurs dont les élevages ont été touchés par un cas d’influenza aviaire ce mercredi 13 avril. « Les éleveurs vont pouvoir réaliser leur dossier de demande d’indemnisation sur le site internet demarches-simplifiees ». Pour cela, l’agriculteur devra se créer un compte sur France Connect. « Une fois le dossier constitué, l’éleveur pourra obtenir un acompte de 75 % de la valeur marchande des animaux abattus. » Eric David espère que le versement sera le plus rapide possible. « Le versement de la 2e partie du solde sera sûrement plus long à obtenir parce que toutes les pièces comptables seront examinées par un expert. »      
Pour les élevages qui se situent en zone réglementée et qui ont subi un dépeuplement préventif suite aux mesures spécifiques de prévention, une autre procédure sera mise en place dès la semaine prochaine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’Anjou bloque à son tour

Alors que le mouvement de colère du monde agricole s’étale désormais sur toute la France, la FDSEA et les JA49 ont entamé une…

Lisa Gourdon profite d'une pause pour reprendre de l'énergie grâce au pique nique distribué à l'échangeur de la Plesse, sur l'axe Angers-Rennes.
Mobilisée au cœur du cortège
Pour certains agriculteurs présents dans le convoi jeudi 1er février, il s'agissait de leur première manifestation. Comme Lisa…
Solidaires, les entrepreneurs bloquent l'A11

Lundi matin dès 6h, les entrepreneurs des territoires (EDT) du Maine-et-Loire ont bloqué l'A11 dans les 2 sens, entre les…

Jeudi 18 janvier, à l'appel de la FDSEA et des JA 49, des agriculteurs de tout le département se sont rassemblés devant l'usine Lactalis pour bloquer l'entrée des camions sur le site de Saint-Florent le Vieil.
Lactalis sous pression

La semaine dernière, les agriculteurs se sont mobilisés pour soutenir l'Unell, principale organisation de producteurs livrant…

Retour sur la manifestation du 1er février à Angers : opération escargot

Plusieurs centaines d'agriculteurs de la FDSEA et des JA Maine-et-Loire, jeudi 1er février, pour défendre le revenu et appeler…

Continuer à apporter des solutions pour la maîtrise des charges

L'Union des Cuma Pays de la Loire - section Maine-et-Loire a tenu son assemblée générale vendredi 26 janvier au Campus de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 176€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois