Aller au contenu principal

Carte des cours d’eau
Plus de 700 expertises fournies à la DDT

Mercredi, la FDSEA a remis à Pierre Bessin, directeur de la DDT, le fruit du travail des agriculteurs sur la carte des cours d’eau.

Mercredi, la FDSEA a remis à Pierre Bessin, directeur de la DDT, le fruit du travail des agriculteurs sur la carte des cours d’eau.
Mercredi, la FDSEA a remis à Pierre Bessin, directeur de la DDT, le fruit du travail des agriculteurs sur la carte des cours d’eau.
© AA

Plus de 400 agriculteurs se sont penchés sur la carte IGN, pour identifier les réels cours d’eau et les fossés. Leurs avis ont été présentés à la DDT, qui va les analyser pour définir une nouvelle carte en 2015. La DDT a salué l’important travail de terrain réalisé, et s’est engagée à le valoriser. Chaque agriculteur qui a contribué recevra une réponse dans les mois à venir.

Cette carte IGN (pas encore corrigée d’après les remarques remontées) sera aussi soumise prochainement à consultation publique par l’administration. Tous les agriculteurs ou autres acteurs du territoire qui n’ont pas encore donné leur avis pourront alors le faire directement auprès de la DDT.

Après prise en compte de toutes les réponses à cette consultation, la future carte sera la référence pour les bandes enherbées, les épandages de phytosanitaires, les travaux sur cours d’eau.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Défendre des ruralités vivantes
Les acteurs de la ruralité des Pays de la Loire ont présenté, mercredi 1er juin, leur manifeste pour des ruralités vivantes au…
Jeune installé et plein d’énergie
Thomas Grimault s’est installé le 1er février 2020 à Brion, au sein du Gaec Plein Air. L’agriculteur de 24 ans est lauréat du…
Malgré les crises, Terrena croit en l’avenir de la volaille

La grippe aviaire a bien sûr fait partie des sujets abordés lors de l’assemblée générale de Terrena, mardi 31 mai à Angers. La…

Maïs semences : des surfaces quasi à l’identique
En Anjou, les multiplicateurs de semences de maïs ont implanté 6 150 ha ce printemps : 3 150 avec Cerience (filiale semences de…
L’orge détériorée par la sécheresse
Début des moissons dans le Maine-et-Loire. Reportage à l'EARL la Grande Touche à St Florent le Vieil. Nicolas Cadiou a battu son…
Attirer les oiseaux ailleurs pour limiter les dégâts
Depuis 3 ans, Limagrain Europe teste une nouvelle solution pour lutter contre les dégâts de corbeaux et de pigeons sur les semis…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois