Aller au contenu principal

Porcs : inventaire des engagements de hausses de prix non tenus

Le marché au cadran clôture en hausse de 2 centimes. L'ambiance de marché est cependant conditionnée par « des éléments contradictoires », note le MPB.

La FNP déplore le non respect des engagements pris par l'aval pour faire remonter le prix du porc.
La FNP déplore le non respect des engagements pris par l'aval pour faire remonter le prix du porc.
© AA

 

Après trois semaines de baisse sous la pression du cours allemand, le marché du porc breton (MPB) de Plérin a clôturé en hausse de 2,1 centimes le kilo, lors de sa séance du 9 juillet. Selon le MPB, des éléments perturbent le marché : « hausse en Allemagne de 2 centimes, écart de prix très favorable au prix français par rapport au prix allemand, difficulté d'exportation des produits français du fait d'un manque de compétitivité, consommation saisonnière française mitigée ».

E. Leclerc via son acheteur Kermené dit avoir retrouvé un positionnement « clair à la hausse » conformément à ses engagements. La FNP estime en revanche que « Leclerc a fait illusion huit jours ». Après l'assemblée générale de la FNP, « son acheteur se contentait de suivre la hausse moyenne ».

Pour les éleveurs, « seul Intermarché aujourd'hui tient sa parole et essaie de tirer le cours du porc vers le haut ». Les autres, « Bernard, Bigard et Abera tirent vers le bas ». La FNP s'en prend également aux « éleveurs responsables de certaines structures » qui n'auraient également pas fait remonter les cours.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Le prix des terres et prés agricoles
Tour d’horizon de l’évolution des prix des terres agricoles pour chaque département de la région Pays de la Loire.
Le robot danois qui sème et désherbe tout seul
Le robot Farmdroid, homologué pour travailler en autonomie sur la parcelle, sème et bine. Une alternative à l’usage de produits…
Le Préfet met la pression sur le sanglier
 Le Préfet a réuni le 27 septembre les représentants agricoles et des chasseurs pour faire le point sur le dossier dégâts de…
« Des conditions idéales pour semer »
Avec la météo favorable, les semis de blé ont démarré depuis la semaine dernière dans le Maine-et-Loire. Reportage au Gaec…
Donner des clés pour s’installer
160 élèves de formation agricole ont arpenté le forum à l'installation, jeudi 14 octobre, au Gaec des Mardreaux au Fief-Sauvin.
Un troupeau plus adapté à la demande
 L’assemblée générale du syndicat limousin 49 s’est tenue à Vezins, mardi 28 septembre. L’occasion de visiter l’EARL Blaiteau.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités