Aller au contenu principal

Prairies : adapter le ­mélange semé à son terrain

Savoir quelles espèces planter suivant son terrain peut être compliqué. Reportage à ­Trémentines, où Hervé Pelé a semé différents mélanges.

Pour voir le comportement des plantes et de ses vaches, Hervé Pelé a semé 11 mélanges sur sa parcelle.
Pour voir le comportement des plantes et de ses vaches, Hervé Pelé a semé 11 mélanges sur sa parcelle.
© AA

Installé depuis 13 ans, sur la commune de ­Trémentines, ­Hervé Pelé, éleveur de ­jersiaises est en pleine conversion bio. Pour poursuivre sa démarche, il a décidé d’augmenter de 40 ha la surface de ses prairies en deux ans. Aidé par la Chambre d’agriculture du Maine-et-Loire, il a décidé de réaliser une collection fourragère. L’objectif : savoir quelles variétés d’herbacés s’implantent au mieux dans son terrain et quels mélanges utiliser.

Le choix des espèces
Pour pouvoir observer le comportement des différentes variétés sur ses terres, l’agriculteur a semé 9 bandes pour 11 essais avec plusieurs mélanges, dont un qu’il a réalisé lui-même. Avant de semer les mélanges et pour ne pas voir la parcelle compromise, il a pris ses précautions et a choisi de labourer à 15-20 cm de profondeur. Les semis, réalisés à 6 mètres du bord, possèdent chacun un mélange différent comprenant 2 à 16 espèces allant du ray-grass anglais au lotier en passant par la chicorée, les trèfles, la fléole des prés ou encore le plantain. « Les différentes espèces des prairies multi-espèces  permettent d’éviter les vides, explique Aude Brachet, conseillère à la Chambre d’agriculture. C’est pour cela que nous avons décidé d’implanter des espèces aux particularités diverses sur les différentes bandes. Ainsi, la chicorée et le plantain, semés sur les bandes 3 et 4 sont intéressantes pour des fourrages d’été. »

 

Lire l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 7 octobre 2016.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités