Aller au contenu principal

Lait
Première pierre pour la mozzarelle

La première pierre de la future usine de mozzarelle a été posée à Herbignac. Elle entrera en service à l’été 2008.

La pose de la première pierre, vendredi 2 février.
La pose de la première pierre, vendredi 2 février.
© AA
« Le marché de la mozzarelle est aujourd’hui un des premiers marchés du monde. Il s’en produit 2,56 millions de tonnes par an, avec un développement annuel de 2 à 3 %. Notre objectif, c’est de capter 15 % de ce développement ». En inaugurant le début des travaux de la future usine de mozzarelle à Herbignac, et la pose de la première pierre, le président d’Eurial, Guy Maingret, a clairement rappelé l’objectif du projet : sécuriser les débouchés des producteurs de lait - dans une première phase, le volume nécessaire représente environ la production de 1 000 exploitations - et soutenir l’activité économique dans une perspective de marché mondial. « Cette usine va permettre aux agriculteurs et aux emplois d’aujourd’hui et de demain de s’enraciner dans le terroir au service d’une popu-lation et d’une région », a ajouté le président de la coopérative. Directement, l’usine créera une centaine d’emplois.
L’usine de mozzarelle est donc désormais prête à sortir de terre, au terme d’un intense travail de pourparlers et de rebondis-sements. Le projet, dès le départ, a reçu le soutien du ministère de l’Agriculture et fait aujourd’hui l’objet d’un large ralliement. Nombreux étaient les parrains présents sur les fonds baptismaux de cette première pierre : élus régionaux, départementaux, députés, banques, collectivités et représentants de l’État… « Les élus ont bien compris les enjeux », a apprécié Guy Maingret en
soulignant également « le travail des organisations professionnelles agricoles et des services de l’État ».

M.L.R.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Dans un contexte de crise sanitaire, les Caves de la Loire tirent leur épin
La veille de leur assemblée générale, jeudi 18 février, les Caves de la Loire ont tenu une conférence de presse. L’occasion de…
La carte des cours d'eau mise à jour
Une nouvelle version de la carte des cours d’eau du Maine-et-Loire vient d’être publiée. Les agriculteurs doivent en tenir compte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités