Aller au contenu principal

Consommation
Promouvoir les produits locaux

Vendredi et samedi dernier, des producteurs de l'association Saveurs Locales étaient au Leclerc de Saumur.

Saveurs locales rassemble des agriculteurs dans toutes les productions animales et végétales.  Vendredi et samedi dernier, à Saumur, ils étaient une quinzaine à proposer leurs produits.
Saveurs locales rassemble des agriculteurs dans toutes les productions animales et végétales. Vendredi et samedi dernier, à Saumur, ils étaient une quinzaine à proposer leurs produits.
© AA

Nouer le dialogue avec les consommateurs, tel est l'objectif de l'association Saveurs Locales. Ses adhérents, une cinquantaine en tout, s'installent régulièrement dans les grandes surfaces et leur galerie marchande pour proposer en direct leurs produits aux consommateurs. Proposition la plupart du temps accompagnée de dégustation faite sur place. Les produits sont facilement reconnaissables grâce au logo Saveurs Locales qui y est accolé. Les producteurs eux, sont revêtus d'un tablier de cuisinier aux couleurs de leur structure. André Mabileau, le président de l'association, apprécie ce genre d’opération. "Le consommateur peut rencontrer des agriculteurs de toutes les productions, cons-tate-t-il. Vendredi et samedi dernier, il y avait des producteurs de viande bovine, de pigeons, de champignons, de conserves d'asperges, de bière, de pommes tapées, de jus de pommes. On trouvait aussi des produits laitiers, des légumes, etc. Lorsque ce type d'animation se passe au printemps, on peut aussi acheter les asperges fraîches, les fraises et tous les produits de saison”.
Dégustation aidant, le dialogue s'instaure vite. "Les consommateurs sont très intéressés et apprécient de pouvoir discuter en direct avec les producteurs. On sent aussi que ce type de commercialisation les intéresse", constate André Mabileau. "La notion de proximité est une forte motivation d'achat et sur les deux jours, nous voyons beaucoup de monde". En dehors de ces opérations ponctuelles, la présence régulière des producteurs permet aussi d'instaurer des relations avec les chefs de rayon. “Cela permet de promouvoir nos
produits auprès d'eux".

M. L.-R.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités