Aller au contenu principal

CRDAM
Prospectives pour les Mauges

On se prépare dès maintenant à l’horizon 2025.

Pour ce projet, Vincent Boutet et Pascal Gallard, du CRDAM, Maryse Bazille et André Martin, du Syndicat mixte du pays des Mauges, ont travaillé de concert.
Pour ce projet, Vincent Boutet et Pascal Gallard, du CRDAM, Maryse Bazille et André Martin, du Syndicat mixte du pays des Mauges, ont travaillé de concert.
© AA

Lancée voici trois ans à l’échelle du Pays des Mauges, l’opération “transmission et gestion de l’espace” rassemble des problématiques communes à l’agriculture, l’artisanat et le commerce : assurer le renouvellement des générations pour garder à la région son dynamisme. « D’ici quinze ans, la population aura augmenté de 30 000 habitants, pour atteindre 153 000 rien qu’en solde naturel », constate André Martin, maire de Saint-Sauveur-de-Landemont et président du Syndicat mixte du pays des Mauges. « Il nous faut donc, dès maintenant, réfléchir en utilisant les outils du Scot, du Plu et de la charte agriculture et urbanisme ». Car l’objectif est bien de préserver l’espace agricole, en favorisant la diversité agricole sans enfreindre le développement des structures déjà en place. « L’arrivée de nouvelles populations est propice à d’autres formes d’agricultures présentant d’autresvalorisations », indique Pascal Gallard, le président du CRDAM.
Trois jours de rencontres sont organisées du 21 au 24 juin pour entendre les différentes initiatives et actions, rendre compte des réflexions nées des commissions locales entre élus et professionnels, élaborer des schémas.  « C’est un point d’étape », commente Pascal Gallard, « pas un bilan ». Ces rencontres s’adressent aux plus de 55 ans, aux jeunes en fin de formation et à tous les élus locaux.

M. L.-R.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’impact des champs électromagnétiques sur les animaux d’élevage
Le député Modem du Maine-et-Loire, Philippe Bolo, vient de produire un rapport parlementaire sur l’impact, encore mal connu, des…
Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités