Aller au contenu principal

Emploi
Recruter et protéger les salariés en temps de Covid

Un webinaire Sival TV by Réussir Fruits et légumes  était consacré, mardi 9 mars, au recrutement et à l’accueil de la main-d’œuvre dans les exploitations agricoles en temps de Covid.

De gauche à droite : Guy Dubon (Réussir Fruits et Légumes), Isabelle Traineau (Anefa Pays de la Loire), Katia Le Lann (MSA 49), Gwenaëlle Stevenight (Légumes de France).
© AA - capture d'écran

Depuis un an, la crise sanitaire a mis en lumière le besoin de main-d’œuvre et la nécessité pour les employeurs d’assurer la sécurité des salariés. « Le sujet est certes préoccupant, mais des protocoles se mettent en place pour prendre en compte la responsabilité des employeurs », soulignait Guy Dubon, rédacteur en chef de la revue réussir Fruits et légumes et animateur du Webinaire Sival qui s’est tenu cette semaine.  
Les besoins en main-d’œuvre ont été médiatisés au moment du premier confinement, au travers de la plateforme desbraspourtonassiette.wizi.farm. « Ce coup  de projecteur a permis de montrer ce qu’on l’on fait. Nous avons attiré de nouveaux candidats comme des étudiants et des salariés d’autres secteurs », a expliqué Isabelle Traineau, de l’Anefa Pays de la Loire. L’organisme recrute au travers de son site lagriculture-recrute.org. « En 2020, le recrutement a été moins problématique, a précisé Isabelle Traineau. Mais il a fallu accompagner les gens pour leur expliquer la réalité  des travaux saisonniers agricoles ». Après le confinement, un certain nombre de personnes ont souhaité se reconvertir dans l’agriculture et ont été orientées dans le dispositif Agri’Mouv.
La crise a posé aussi la question de l’accueil en toute sécurité des salariés des  pays hors Union européenne. « En arboriculture, 52 % des salariés saisonniers sont d’origine étrangère », a rappelé en effet Stéphanie Prat, directrice de la FNPF. Des départements ont construit des protocoles d’accord sanitaire avec les préfectures et les ARS.  Les exploitants agricoles sont aussi invités demander des tests PCR négatifs aux salariés venant de la zone UE, même si la règle est la libre circulation.
Pour accompagner les employeurs,  la MSA a mis en place d’importantes ressources, disponibles sur son site internet, a rappelé Katia Le Lann, du service Santé sécurité au travail de la MSA 49. Elle conseille « d’anticiper les cas dans l’entreprise et de désigner un référent Covid ».
Chargée de mission à Légumes de France, Gwenaëlle Stevenight a quant à elle abordé la responsabilité de l’employeur et a fortement insisté sur un point : la mise à jour obligatoire  du DUERP, qui doit comprendre une annexe avec les actions mises en place pour la prévention du Covid.
S.H.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Défendre des ruralités vivantes
Les acteurs de la ruralité des Pays de la Loire ont présenté, mercredi 1er juin, leur manifeste pour des ruralités vivantes au…
Jeune installé et plein d’énergie
Thomas Grimault s’est installé le 1er février 2020 à Brion, au sein du Gaec Plein Air. L’agriculteur de 24 ans est lauréat du…
Malgré les crises, Terrena croit en l’avenir de la volaille

La grippe aviaire a bien sûr fait partie des sujets abordés lors de l’assemblée générale de Terrena, mardi 31 mai à Angers. La…

Maïs semences : des surfaces quasi à l’identique
En Anjou, les multiplicateurs de semences de maïs ont implanté 6 150 ha ce printemps : 3 150 avec Cerience (filiale semences de…
L’orge détériorée par la sécheresse
Début des moissons dans le Maine-et-Loire. Reportage à l'EARL la Grande Touche à St Florent le Vieil. Nicolas Cadiou a battu son…
Attirer les oiseaux ailleurs pour limiter les dégâts
Depuis 3 ans, Limagrain Europe teste une nouvelle solution pour lutter contre les dégâts de corbeaux et de pigeons sur les semis…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois