Aller au contenu principal

Gestion de l’eau
Sage Layon Aubance : la Région va financer 40 % des actions

Le Contrat régional des bassins versants du Layon et de l’Aubance a été signé mardi.

Bernard Mosset (Syndicat mixte du bassin du Layon), Jean-Pierre le Scornet (Conseil régional) et Dominique Perdrieau (Commission locale de l’eau) ont signé le Contrat régional des Bassins versants (CRBV) du Layon et de l’Aubance.
Bernard Mosset (Syndicat mixte du bassin du Layon), Jean-Pierre le Scornet (Conseil régional) et Dominique Perdrieau (Commission locale de l’eau) ont signé le Contrat régional des Bassins versants (CRBV) du Layon et de l’Aubance.
© AA
Un an après la mise en œuvre du Sage Layon Aubance, Dominique Perdrieau, président de la Commission locale de l’eau (Clé), Bernard Mosset, président du Syndicat mixte du bassin du Layon et Jean-Pierre le Scornet, président de la Commission environnement et cadre de vie au Conseil régional des Pays de la Loire ont signé mardi à Martigné-Briand le Contrat régional des Bassins versants (CRBV) du Layon et de l’Aubance. Cet outil créé par la Région a pour objectif de promouvoir la gestion globale de la ressource et des milieux aquatiques par bassin versant. D’une durée de trois ans, ce contrat porte sur la totalité des 1 300 km2 du bassin versant.
Le CRBV va permettre de faire passer à la vitesse supérieure le programme d’actions coordonné et préparé par la Clé, répondant aux enjeux fixés par le Sage (restauration du patrimoine biologique des cours d’eau et des zones humides, amélioration de la qualité de l’eau, préservation de l’alimentation en eau potable, mise en valeur des vallées et meilleure gestion quantitative de la ressource). Suite à l’appel à projet que la Clé avait lancé en avril 2006, 31 actions visant à reconquérir la qualité de l’eau et à restaurer les milieux aquatiques avaient en effet été retenues. « C’est un jour important pour notre territoire. La signature de ce contrat engage nos deux bassins versants dans une phase active de préservation des eaux et de reconquête de la qualité »,  a souligné Dominique Perdrieau. « Nous entrons dans une phase de réalisation, le temps nous presse » a-t-il insisté. Jean-Pierre le Scornet a rappelé que la Région a « une vraie ambition sur ces questions. L’objectif d’atteindre en 2015 un bon niveau des eaux et des états aquatiques sera difficile, mais ce n’est pas pour cela qu’il faut jeter l’éponge. C’est un challenge qu’il faut relever collectivement », a-t-il ajouté.

Des actions déjà enclenchées
Plus tôt dans la matinée, les différents acteurs du CRBV étaient allés constater sur le terrain certaines actions déjà enclenchées comme l’acquisition de matériels alternatifs de désherbage par la Communauté de communes des Coteaux du Layon, ou qui se poursuivent comme la réhabilitation du lit majeur de l’Aubance entre la Chaussée Albert et le Pont des Buttes à Charcé Saint-Ellier, débuté en 2000. D’autres actions sont lancées : la commune de Forges va ainsi construire une station naturelle de dépollution des eaux usées ménagères de 150 équivalents habitants.

Le 3e contrat dans la région
La Région va apporter aux différents maîtres d’ouvrage porteurs des actions, une subvention globale de 715 000 euros, soit 40 % des dépenses totales qui sont chiffrées à 1,792 millions d’euros. L’Agence de l’eau y contribuera à hauteur de 390 000 euros (22 %) et le Conseil général à hauteur de 249 000 euros (14 %). Dominique Perdrieau a également tenu à souligner le partenariat actif avec la Fédération viticole de l’Anjou et la Chambre d’agriculture. Le CRBV du Layon et de l’Aubance est le 3e signé dans la région à ce jour, après celui du Sage Logne Boulogne Ognon et lac de Grandlieu (44 et 85) et de l’Oudon.
Jean-Pierre le Scornet a proposé aux différents acteurs du CRBV de se réunir dans deux ans « pour mesurer le chemin accompli ».
D. J.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’automate simplifie l’alimentation des bovins et aussi des caprins
Lors d’un webinaire organisé par le Lely Center Cholet, le Gaec de la Lisière du bois a témoigné de son utilisation d’un robot…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Savoir faire preuve d’opportunisme pour sécuriser ses fourrages
Eleveur de vaches laitières en bio au Louroux-Béconnais, Fabien Leprêtre cultive depuis longtemps du méteil pour l’ensilage.…
Un, deux, trois... ou zéro fongicides ?
Mercredi 2 juin, la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire a organisé une visite d’un essai variétés blé tendre x fongicides…
Peu connue, la silphie s’avère intéressante pour la méthanisation
Pour alimenter son méthaniseur, le Gaec des Fritillaires a implanté, l’année dernière, 2 hectares de silphie. La première récolte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités