Aller au contenu principal

Eau
Se préparer à passer l’été

L’arrêté de gestion des étiages a été reconduit pour 2008. Le comité de préparation a tenu sa 1ère réunion en préfecture.

Les stations de référence mesurant les débits des cours d'eau en Maine-et-Loire.
Les stations de référence mesurant les débits des cours d'eau en Maine-et-Loire.
© Mise
« Le niveau des nappes et des retenues est correct ». Le remplissage de la retenue de Ribou-
Verdon, sur la Moine, s’il n’atteint pas, à période comparable, le niveau de 2007, est au-dessus de la moyenne. Le barrage de Rillé sur le Lathan, est plein depuis un mois pour un volume total de 5 millions de m3. En ce qui concerne les nappes, les conditions climatiques de l’été 2007 ont induit une moindre baisse estivale et la recharge est qualifiée de « très nette » depuis décembre 2007 et « encore en cours ». Seule la nappe du Turonien, sur lequel existent des pompages en eau potable, connaît une évolution différente, suite à un affaissement structurel. « La situation est à suivre de près, indique Pascal Laizé, responsable environnement à la FDSEA, et nous souhaitons connaître les raisons de cet affaissement. Le monde agricole doit rester vigilant. »
À l’issue de la première réunion du comité de préparation à l’étiage, le secrétaire général, Louis Le Franc, a donc présenté un panorama plutôt rassurant de la situation en Maine-et-Loire. Certes, la pluviométrie de septembre 2007 à décembre 2007, a été largement déficitaire, indiquent les relevés. Mais les pluies récentes et importantes, au point de gêner les semis de maïs, contribuent à rétablir la situation. D’ailleurs, l’effet de la pluviométrie est notoire sur le débit des rivières. En une semaine, entre le 13 avril et le 20 avril, le débit sur le Layon par exemple, est passé de 3 190 litres/ seconde à 21 000 litres/seconde.

Dispositif de gestion reconduit
Pour autant, cette situation plutôt positive ne doit pas conduire au relâchement, d’autant que « l’été 2008 devrait être plus chaud que les normales saisonnières », selon une modélisation de Météo France. Vigilance, donc. C’est le message que souhaite faire passer, dès maintenant, le comité de préparation à l’étiage qui reconduit le dispositif de gestion pour 2008. Ce dispositif concerne les prélèvements dans les cours d’eau et les usages non prioritaires. En ce qui concerne les prélèvements en eaux superficielles, les trois niveaux (vigilance, restriction et interdiction) sont maintenus, au niveau de chaque bassin versant, et les seuils sont reconduits, exception faite du Thouet.
Pour les usages non prioritaires, la gestion s’appliquera désormais au niveau départemental, dès lors que neuf bassins versants sont en seuil de vigilance, exception faite de l’Oudon et de la Moine qui seront gérés individuellement, en raison de la captation en eau potable et, comme les années précédentes, la Mise (mission inter-services de l’eau) éditera un bulletin hebdomadaire faisant état de l’évolution et indiquant les mesures à prendre, dès que la situation le nécessitera.        
m. l.-r.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités