Aller au contenu principal

Syndicalisme
Se syndiquer pour être plus forts ensemble

La défense des intérêts de ses adhérents, des prix, des productions animales et végétales est le cœur de métier de la FDSEA. Retour sur les actions et acquis de 2009.

© AA

Productions

Pour la défense du revenu par les prix

Productions animales
Lait : Combat sur le prix du lait et respect de l’accord interprofessionnel.
Malgré une baisse de 57 €/1 000 l,  l’accord du 3 juin a permis au prix français de rester en moyenne à 40 € supérieur aux prix européens sur 12 mois.
• Le projet FNPL : un projet politique pour tous les producteurs afin de pallier au désagrément des pouvoirs publics européens (fin des quotas et suppression de l’intervention).
Viande bovine : gratuité de la
vaccination FCO jusqu’au 31 mars 2010. Obtention du retour intégral à
l’historique du solde des 25 % de PMTVA découplé dans le cadre du bilan de santé
Ovins : le rééquilibrage des aides Pac devrait enfin permettre à la production de dégager des revenus décents. Nouvelle aide à la tête d’environ 21 €/brebis.
Caprins : la mobilisation et le
dynamisme des éleveurs ont permis de maintenir l’engagement du prix du lait jusqu’en février.
Porc : installations classées : travaux en cours pour réduire à 1 an les délais
d’instruction des dossiers.
• Équarrissage : gestion par l’interprofession et maintien du taux de participation des éleveurs (0,1076 €/animal).

Productions végétales
Légumes : dotation de DPU à partir de 2010 pour les légumes plein champ.
Obtention de plus de 40 dérogations phytos sur la campagne 2009. Baisse de 11,3 % du prix du gaz au 1er avril 2009.
Main-d’œuvre : exonération de 100 % des charges sur les saisonniers pendant 119 jours dès 2010. 
Grandes cultures : mesure “diversité des assolements” : aide de 25 €/ha en 2010. MAE rotationnelle : aide de 32 €/ha sur 5 ans. Aide aux protéagineux : 150 €/ha en 2010 et maintien du complément protéagineux (55 €/ha). Maintien de la défiscalisation des biocarburants.

 

Vie du réseau

La FDSEA, un lieu d’échanges

Un réseau : la FDSEA, c’est plus de 1 000 réunions par an, d’échanges, de débats, de réflexion pour une remontée des infos au plus proche du terrain et une prise en compte des problématiques de toutes les productions et tous les territoires.
Communiquer entre nous :
• Site internet www.fdsea49.fr,
• Lettre des sections (porcs, aînés, bio…),
• Bulletin mensuel interne (l’Essentiel),
• Un journal référence l’Anjou Agricole.
Des moyens : une équipe d’animateurs et de juristes aux côtés des adhérents pour les conseiller et les défendre (au niveau juridique, fiscal, réglementaire…) et des professionnels engagés dans toutes les productions et tous les territoires.
Carte Moisson : remises avantageuses chez 350 partenaires locaux, des prix réduits dans les cinémas d’Angers et un partenariat auprès de grandes enseignes nationales (Puy du Fou, Center parcs, agence de voyages…).

 

Environnement

Pour des évolutions acceptables et progressives

Gestion de l’eau :
650 agriculteurs concernés par l’arrêté de prélèvement en Loire permettant de sécuriser l’accès à l’eau dans la Vallée.
Bassin versant de la Thau : report du déclenchement des interdictions en août et reconnaissance des retenues collinaires hors restriction.
Compteurs : report de l’obligation de contrôle des compteurs d’irrigation au 31 décembre 2010.
Harmonisation de la carte des cours d’eau : Reconnaissance de la carte des cours d’eau BCAE pour les bandes enherbées et les Zones non traitées.
BCAE herbe : Notre mobilisation du 23 novembre a permis d’alléger les contraintes liées à cette nouvelle BCAE.
Agriculture raisonnée : Aide de 500 € du Conseil général et reconnaissance dans la HVE.
Agriculture biologique : Aide de 500 € du Conseil Général. Conversion de 39 exploitations dans le Maine-et-Loire pour une dotation de 1,3 M €.
MAE Territorialisées : 253 dossiers contractés en 2009, soit 4,9 M € sur 5 ans.

 

Exploitations

Pour améliorer les trésoreries

Avancement des paiements : acompte de 70 % des soutiens Pac au 16 octobre.
TIPP-TICGN : Remboursements de 5 €/hectolitre de gazole, 1,665 €/100 kg de fioul lourd et à 1,071 €/millier de kilowattheures pour le gaz.
Plan Barnier : 1,3 M€ de Fac pour les productions de viande bovine, ovins et lapins.
Fac lait : 1 millions d’€ pour 530 producteurs.
Fac porc : 90 000 € pour 129 éleveurs.
Plan de soutien à l’agriculture :
• 1 milliard d’€ de prêts de trésorerie et de consolidation.
• Fond d’allégement des charges : 1,6 M€ pour le Maine-et-Loire.
• Prise en charge des cotisations MSA : 2,9 M€ pour le Maine-et-Loire.
• Exonération charges patronales pour les travailleurs saisonniers.
Action GMS “Vérité sur les marges” : Condamnation de Leclerc qui doit rembourser 23 M€ à ses fournisseurs et mise en place de l’Observatoire des prix et des marges pour une transparence sur la formation des prix.

Autres actions

La FDSEA c’est aussi cela…

Arnaques annuaires : saisie du Procureur de la République d’Angers pour démarchages abusifs auprès d’exploitants agricoles, susceptibles de constituer des escroqueries.
Dégâts de gibier : pression auprès des chasseurs et de la DDEA pour une meilleure indemnisation des dégâts sur les cultures et une régulation des populations de sangliers.
L’emploi : une bourse de l’Emploi avec une activité qui explose, signature de la charte de l’emploi saisonnier, création d’un Groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification.. sont autant de dossiers qui font de l’emploi en agriculture une priorité.
Voyages : les Vosges, l’Aveyron, l’Assemblée nationale, sont autant de contrées visitées par la section Aînés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités