Aller au contenu principal

Formation
Semaine du développement durable : les établissements agricoles mobilisés

Une journée spéciale au lycée du Fresne d’Angers et des initiations à la MFR de Montreuil-Bellay.

600 élèves ont participé à la 4e journée du développement durable au lycée du Fresne.
600 élèves ont participé à la 4e journée du développement durable au lycée du Fresne.
© AA

Les établissements agricoles de Maine-et-Loire se sont mobilisés à l’occasion de la Semaine du développement durable. Vendredi, le lycée du Fresne organisait la 4e édition de sa journée du développement durable sur le thème de l’horticulture et du paysage. Au programme, des conférences, des visites, des expositions et des démonstrations sur le paillage, la protection biologique intégrée, la biodiversité ou la gestion de l’eau. « Cette journée est un temps fort de l’année pour l’ensemble des formés, futurs citoyens et professionnels amenés à faire évoluer leurs pratiques quotidiennes vis-à-vis des ressources », rappelait le directeur de l’établissement Robert Chazelle. En présentant le fonctionnement d’un Phytobac, Christian Nicolas du service agronomie de Terrena expliquait aux élèves : 

« L’agriculture a une responsabilité face à la société civile. Il faut limiter au maximum les pollutions ponctuelles ». La journée a également été l’occasion de signer une charte entre la LPO et l’établissement pour le classement du parc boisé du Fresne en parc “refuge excellence”.

 

Initiation au désherbage thermique

Pour inciter chacun à adopter des comportements quotidiens favorables au développement durable, les formateurs de la MFR La Rousselière de Montreuil-Bellay (49) ont convié les jeunes des classes de 4e et 3e de l’enseignement agricole à l'initiation au désherbage thermique de la Maison familiale rurale. Les jeunes ont pu comprendre que l'utilisation de pesticides n'est plus automatique et que d'autres moyens sont aujourd'hui disponibles. Cette semaine a également été l’occasion pour les classes de production agricole (spécialisée végétale) d’apprendre la culture d’une nouvelle espèce végétale : le saule ou osier vivant. 

N.H.

 www.cfa-mfr-montreuilbellay.fr et www.legta.angers.educagri.fr


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités