Aller au contenu principal

Sival 2016 : trente ans d’innovations au service du végétal spécialisé

Avec plus de 21 000 visiteurs, le Sival poursuit son ascension pour répondre aux attentes des acteurs du secteur. Retour sur les clés de réussite de la 30ème édition, qui s'est tenu du 12 au 14 janvier, à Angers.

© AA

La recherche et l’innovation ont une nouvelle fois résonné cette semaine dans les allées du Parc des expositions d’Angers, à l’occasion de la 30ème édition du Sival. Et avec une fréquentation toujours en hausse - au-dessus de la barre des 21 000 visiteurs -, le salon des matériels et techniques viticoles, horticoles, arboricoles et légumiers, a répondu aux ambitions des 600 exposants présents. Une belle récompense pour son président, Bruno Dupont, pour qui « il est d’abord question d’ouvrir aux producteurs des fenêtres sur l’agriculture du futur, donner envie de continuer ou de se lancer dans ce beau métier ». Conférences, ateliers et visites officielles ont ainsi rythmé cette édition 2016, qui s’est achevée jeudi 14 janvier sur une véritable note d’optimisme consacrant l’inspiration à travers les résultats de son nouveau concours A.Green’Startup.

L’international en ligne de mire

L’exposition du végétal spécialisé bénéficie d’une notoriété internationale. En témoigne le nombre important d’entrepreneurs étrangers qui se sont croisés cette année dans les allées du salon ou lors du Vibe (Vegepolys international business event). Cet événement, placé sous le signe de la collaboration interentreprises, est organisé pour la 4ème année consécutive par le pôle de compétitivité angevin Vegepolys et pour la seconde fois sur le Sival. Pas moins de 15 nations y ont été représentées au travers de 86 participants aux entretiens professionnels (facilités cette année par l’intégration d’une plateforme interactive “BtoB”, permettant de renseigner en amont son profil et ses souhaits de rencontres avec les entreprises étrangères).

Lire l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 15 avril 2016.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités