Aller au contenu principal

Végétal spécialisé
Sival 2022, l’édition des retrouvailles

Plus de 700 exposants et entre  25 000 et 26 000 visiteurs sont attendus lors du Sival, qui se tiendra du 11 au 13 janvier à Angers.

Jeudi 2 décembre, sur le toit de la Maison de l’agriculture, Sophie Labroille, conseillère Chambre d’agriculture, présente le démonstrateur d’agriculture urbaine à Anne Boussion, directrice du Parc des Expositions, Bruno Dupont, président du Sival et Mathilde Favre d’Anne, adjointe Rayonnement et tourisme de la Ville d’Angers.
© AA

« Cela aurait dû être le 36ème Sival, ce sera le 35ème et il est très attendu par tous les professionnels ! », annonce Bruno Dupont, le président du Sival, lors de la conférence de presse qui s’est tenue jeudi 2 décembre à la Chambre d’agriculture.  Après l’annulation en 2021, la prochaine édition doit se tenir les 11,12 et 13 janvier au Parc des Expositions : « tout le monde a pris conscience de l’intérêt du présentiel, de pouvoir rencontrer les professionnels », souligne Bruno Dupont. « Ce Sival, en espérant qu’il se fasse, est un événement que tout le monde attend avec impatience », a   déclaré aussi  Denis Laizé, président de la Chambre d’agriculture, qui est un partenaire historique du Sival.


Près de 37 000 m2 d’exposition
Cette nouvelle édition bénéficiera d’une surface d’exposition plus importante : « presque 37 000 m2, contre 32 000 m2 lors de l’édition 2019, explique Anne Boussion, directrice du Parc des Expositions. Nous avons près de 1 000 m2 en plus de la structure de 4 000 m2 réalisée pour l’édition 2020 ». Le salon des techniques de productions végétales affiche complet, avec plus de 700 exposants inscrits, 15 % d’exposants nouveaux et 15 % d’exposants étrangers en plus. Plus de 60 conférences et interventions sont au programme, avec pour “fils verts” l’agro-écologie, la transition écologique et l’innovation. « Nous voulons aller plus loin pour voir comment répondre aux demandes des consommateurs pour des produits sains », souligne Bruno Dupont. La question de la transition écologique est présente dans près de 60 % des conférences.
Sur le salon, un nouvel espace organisé en partenariat avec IBMA France sera dédié aux solutions de biocontrôle : le Village Biocontrôle.


Fruit 2050, Vibe, des événements majeurs
Un des grands rendez-vous sera le Fruit 2050. Cet événement international destiné aux opérateurs de la filière arboricole en est à sa 3ème édition. Un symposium Vegepolys Valley-Gis fruits donnera la parole aux chercheurs et industriels sur cette question : la sélection variétale peut-elle concilier les enjeux environnementaux et les demandes des consommateurs ?

Autre événement d’ampleur internationale, le Vibe, Vegepolys international business event, qui  existe depuis 2015. Cette convention d’affaires avait rassemblé, en 2020, 140 participants (dont 75 étrangers), de 44 nationalités différentes, pour 170 rendez-vous. En 2022, le salon innove avec un temps réservé à des rendez-vous en ligne, le vendredi, de 8 h 00 à 20 h 00, pour les professionnels qui ne pourraient se rendre à Angers.


Le Sival, pilier de l’innovation
Le salon angevin fait bien sûr la part belle à l’innovation. 37 dossiers (sur 64 déposés)ont été sélectionnés pour la finale du Concours Sival Innovation, dont le palmarès a été dévoilé le 9 décembre. Une édition placée sous le signe de l’innovation variétale, avec 10 produits proposés.
Le concours Agreen Startup  donnera comme chaque année la possibilité à des entrepreneurs professionnels ou étudiants de développer un projet innovant, en 48 heures chrono.
Le pôle innovation va être renforcé avec un focus sur des nouvelles filières : le konjac et le cannabis thérapeutique.


Un Sival amplifié avec l’appli Sival On Line
Nouveauté 2022, la mise en place d’une application “Sival On Line” : « l’idée est de prolonger le salon avec un niveau de services ajoutés très élevé, qui amplifient le présentiel », explique Anne Boussion. Cette application comprend un annuaire des exposants avec des vidéos et la possibilité de prendre des rendez-vous. Il comprend aussi un catalogue qui référence les produits par recherche thématique. « Plus de 400 produits ont déjà été rentrés par les exposants, il y a une belle dynamique ». On y trouvera aussi des lives et des replays des conférences, et des offres d’emploi proposées par les entreprises. Une appli résolument internationale, puisqu’elle est bilingue et intègre les fuseaux horaires.
Reste à espérer, étant donné le contexte sanitaire, que le salon puisse accueillir tous les exposants et tout le public escompté, notamment étranger. A la date du 2 décembre, les organisateurs n’annonçaient « aucun changement » de la part des participants.

S.H.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Chantiers précoces, faibles rendements
Alors qu’août n’était même pas commencé, les ensileuses sont entrées en action en Maine-et-Loire. Comme à Saint-Macaire en Mauges…
Ensilage : l’extrême inverse de 2021
Alors que les premiers ensilages démarrent en cette fin de semaine, point d’étape et conseils avec Julien Gaultier, responsable…
Des bocaux Made in mauges
A La Jumellière, cela fait bientôt 40 ans que la conserverie artisanale la Maison Beduneau propose des plats traditionnels dans…
« Le prix du lait français dévisse par rapport à nos voisins européens »
Interview de Ghislain de Viron, 1er vice-président de la Fédération nationale des producteurs de lait.
Des mesures pour la protection contre les incendies dans les bois et forêts
Dans un communiqué du 2 août, la Préfecture de Maine-et-Loire indique que « suite à la parution des nouveaux indices qui…
La situation des nappes et rivières du département reste critique
En l’absence de pluies significatives, l’état des nappes et des rivières est sous haute surveillance.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois