Aller au contenu principal

Sortie du glyphosate : création d'une banque de solutions et d'une task force

© Jennifer Jacquemart/PE

Les pistes se précisent concernant le plan de sortie du glyphosate. A l'issue d'une réunion de travail avec les acteurs des filières agricoles (syndicats agricoles, représentants des transformateurs et des distributeurs, instituts techniques et de recherche), les ministres de l'Agriculture et de l'Écologie ont annoncé la création d'une banque de solutions afin de diffuser « les méthodes alternatives, les nouvelles pratiques et les initiatives de terrain ». Une task force interministérielle sera également mise en place. De plus, les différents maillons de la filière doivent présenter leurs engagements à Stéphane Travert et Nicolas Hulot d'ici trois semaines. Nicolas Hulot insiste : « nous voulons aussi des engagements des transformateurs et des distributeurs sur les cahiers des charges et la valorisation des efforts effectués par les agriculteurs ». Il a précisé l’objectif de sortie du glyphosate fixé à trois ans auquel « nous pouvons accorder deux années supplémentaires en cas d’impasses technologiques » a-t-il déclaré le 22 juin.

À la sortie de la réunion du 22 juin, Christiane Lambert, présidente de la FNSEA a salué « l’état d’esprit constructif » et a insisté sur la nécessité de « ne pas laisser les agriculteurs sans solutions » car « nous avançons pour répondre aux attentes sociétales » mais les « alternatives sont encore coûteuses et complexes ». Dans le même sens, Jérémy Decerle, président des JA, veut « se mettre au travail pour que tout le monde en sorte grandi », mais avertit : « il pourrait y voir de grandes difficultés sur les exploitations » sans accompagnement adéquat. La FNSEA et les JA semblent dans une logique de recherche de solutions. Toutefois, tous les syndicats s’accordent sur un point : la nécessité d'une « réciprocité des normes dans les accords internationaux » (FNSEA/JA).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Allier fissuration et couverts végétaux
Le CER FRANCE Maine-et-Loire, le constructeur Actisol et le concessionnaire Modema Agri ont organisé le 13 septembre une journée…
L’inflation plombe son exploitation
Les éleveurs de bovins allaitants sont affectés par une hausse continue des charges depuis plusieurs mois. à Cherré, le jeune…
Bâtir une nouvelle vie autour de son élevage caprin
Au May sur Evre, Mélanie Canivet et Aurélien Rivet sont éleveurs caprins bio depuis le 1er août 2021. A la chèvrerie…
Des farmers irlandais et australiens à Festi’élevage
Des Irlandais et des Australiens, passionnés par la race parthenaise, avaient fait le déplacement au National de la race, à Festi…
Deux foyers cette semaine dans le Maine-et-Loire
Nous n’avions plus connu cela depuis le printemps dernier et la vague d’Influenza qui avait submergé l’Ouest du Maine-et-Loire .…
Rentrée explosive sur le prix du lait
Face à un prix du lait jugé insuffisant, FDSEA et JA demandent des hausses sans délai.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois