Aller au contenu principal

Soutien à l’agriculture : l’Etat s’engage pour le refinancement des exploitations

En réponse aux crises climatique, économique et sanitaire qui se sont cumulées cette année, mettant l’agriculture en grande difficulté, le Premier ministre a proposé le 4 octobre un plan de refinancement des exploitations agricoles, en concertation avec les organisations agricoles, les banques et la BPI.

Manuel Valls, Premier ministre et Stéphane le Foll, ministre de l'Agriculture, mardi 4 octobre à Matignon.
Manuel Valls, Premier ministre et Stéphane le Foll, ministre de l'Agriculture, mardi 4 octobre à Matignon.
© AA

« Enfin, le Gouvernement a pris acte de la situation dans laquelle nous nous trouvons », a commenté Xavier Beulin, président de la FNSEA, à l’issue d’une réunion entre le Premier ministre, le ministre de l’Agriculture, les organisations agricoles, les banques et les BPI, à Matignon le 4 octobre.

Si les représentants agricoles ont pu rappeler à nouveau la situation dramatique dans laquelle beaucoup d’agriculteurs se trouvent cette année, frappés par les crises conjoncturelle et structurelle, la rencontre a permis au Gouvernement d’annoncer un plan de consolidation et de refinancement des exploitations agricoles.

Mesure phare de ce pacte, un fonds de garantie public permettra à la BPI (Banque publique d’investissement) de garantir 1,5 milliard d’euros de prêts. La BPI pourra ainsi couvrir, à hauteur de 50 %, la garantie d’un prêt accordé à un agriculteur en difficulté (à savoir, un agriculteur qui aurait un EBE en baisse d’au moins 20 %). Cette assurance devrait permettre aux banques de proposer des prêts à des taux et à des durées plus compatibles avec la rentabilité des exploitations agricoles, quelle que soit la situation financière de l’exploitation.

La SIAGI, société de caution mutuelle pour les petites entreprises, complètera également ce dispositif qui permettrait d’accorder entre 50 000 et 80 000 prêts, notamment les nouveaux prêts et l’aménagement des crédits existants. Pour Manuel Valls, priorité doit être donnée à « une mise en œuvre rapide, pour une réponse en moins d’une semaine aux agriculteurs concernés ».

Des mesures spécifiques à l’élevage

Certaines dispositions plus spécifiques à l’élevage ont été annoncées. Un deuxième appel va ainsi être lancé concernant la régulation de la production laitière, grâce au reliquat de l’aide européenne, à hauteur de 7 millions d’euros pour les trois prochains mois (novembre, décembre, janvier). Le Gouvernement se dit également mobilisé pour convaincre la Commission européenne de mettre en place des mesures similaires vis-à-vis du marché de la viande bovine. Le sujet sera évoqué par Stéphane Le Foll lors du prochain conseil agricole des ministres européens, le 10 octobre.

Par ailleurs, un dispositif d’assurance-crédit export court terme sera mis en œuvre à partir du 15 novembre pour soutenir les exportations de bovins et de viande bovine vers les marchés de la Méditerranée et du Moyen-Orient. Enfin, un budget de 7 millions d’euros est affecté à la promotion de la viande bovine pour relancer une consommation en baisse.

Plus d'informations dans l'Anjou agricole du 7 octobre 2016.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Le prix des terres et prés agricoles
Tour d’horizon de l’évolution des prix des terres agricoles pour chaque département de la région Pays de la Loire.
Le robot danois qui sème et désherbe tout seul
Le robot Farmdroid, homologué pour travailler en autonomie sur la parcelle, sème et bine. Une alternative à l’usage de produits…
Le Préfet met la pression sur le sanglier
 Le Préfet a réuni le 27 septembre les représentants agricoles et des chasseurs pour faire le point sur le dossier dégâts de…
« Des conditions idéales pour semer »
Avec la météo favorable, les semis de blé ont démarré depuis la semaine dernière dans le Maine-et-Loire. Reportage au Gaec…
Donner des clés pour s’installer
160 élèves de formation agricole ont arpenté le forum à l'installation, jeudi 14 octobre, au Gaec des Mardreaux au Fief-Sauvin.
Un troupeau plus adapté à la demande
 L’assemblée générale du syndicat limousin 49 s’est tenue à Vezins, mardi 28 septembre. L’occasion de visiter l’EARL Blaiteau.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités