Aller au contenu principal

Pac
Soutiens Pac : une double peine inacceptable

Les agriculteurs qui ont été contrôlés cette année n’ont pas perçu, au 16 septembre, l’acompte de 70 % annoncé.

La FDSEA et Jeunes agriculteurs du Maine-et-Loire avaient demandé une avance de 70 % des soutiens Pac au 16 octobre (au lieu du 1er décembre) afin que les exploitations  agricoles puissent faire face aux difficultés de trésorerie liées au contexte dégradé dans de nombreuses productions.
Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, avait obtenu l’aval de Bruxelles pour la mise en place de cette mesure.
Problème, vendredi en regardant leurs relevés de compte, les agriculteurs qui ont fait l’objet d’un contrôle Pac cette année n’ont pas reçu l’acompte de 70 % et ce, sans aucune explication. Autrement dit, le fait d’être contrôlé, qu’il y ait ou non constat d’anomalie, induit un non versement anticipé des aides Pac. Cette double peine est intolérable. Aux dires de la DDEA du Maine-et-Loire, les exploitations concernées devront attendre le 1er décembre. Le temps que le traitement administratif des dossiers soit terminé… Les procédures administratives ont parfois bon dos.
La FDSEA et Jeunes agriculteurs estiment « qu’il aurait été plus simple de verser l’acompte de 70 % à tout le monde et qu’en cas de pénalités financières suite à un contrôle, celles-ci soient appliquées lors du versement du solde au  1er décembre ».
Alors que de nombreuses exploitations comptaient sur cet acompte pour donner une « bouffée d’oxygène » à des trésoreries souvent tendues et passer un cap très difficile, les retards administratifs sont inacceptables dans ces moments-là. « L’administration se doit de rectifier au plus vite ce disfonctionnement pour ne pas pénaliser encore plus des exploitations qui n’en ont vraiment pas besoin ».

D.B.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
" Traquer les prix hors la loi "
Interview de Frédéric Vincent, responsable du dossier lait à la FDSEA.
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
La fibre et les haies
Suite à une première levée de bouclier au mois de novembre, un collectif de 13 organisations syndicales et associatives du Maine-…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités