Aller au contenu principal

Rendez vous
Trois concours régionaux au 17e Festival de l’élevage

La 17e édition de Festi Élevage se déroulera les 3 et 4 septembre prochain au Théâtre-foirail de Chemillé.

À Chemillé en 2010 lors du concours de la race Parthenaise.
À Chemillé en 2010 lors du concours de la race Parthenaise.
© AA

L'édition 2011 de Festi Élevage, la 17e depuis sa création et la deuxième depuis la nouvelle dénomination du
Festival de l'élevage, s'annonce, cette année encore, comme un grand cru. Certes les conditions climatiques fragilisent les exploitations qui s'interrogent sur l'alimentation des animaux. Les cours de la viande bovine continuent à tourmenter les éleveurs et les font s'interroger sur la pérennité de leur production. Mais ce temps fort de l'élevage reste un rendez-vous apprécié et nécessaire à la profession. Et, début septembre, on en saura plus sur les récoltes des céréales, sur ce que l'on peut attendre des maïs.
Cette année, trois concours régionaux vont être organisés. En caprin, les races saanen et alpine seront en lice, chacune dans leur race, pour la première fois au niveau régional. 150 animaux sont attendus pour le concours du samedi matin.

Concours inter-régional brune, jersiaise

Pour les bovins, deux concours en race laitière sont programmés : 60 animaux de la race jersiaise, le samedi matin. Après le concours national, voici trois ans, les éleveurs ont souhaité maintenir la dynamique et l'esprit d'émulation. Cette présentation s'adossera à un colloque européen de la race jersiaise, avec de nombreux représentants qui visiteront les élevages de la région. La race brune, à l'effectif de plus en plus nombreux dans la région et dans le Grand Ouest, rassemblera elle aussi 60 animaux qui prendront place dans le ring le samedi après-midi.
Avec les autres races habituelles, la présentation portera à 550 bovins le nombre d'animaux réunis sous le Théâtre- foirail, plus une cinquantaine de moutons Rouge de l'Ouest. C'est donc une manifestation toujours aussi importante par son ampleur qu'aura à présider pour la première fois Claude Cesbron qui succède à Jean-Laurent Jubin à la tête de Festi Élevage. Mais la réussite de la manifestation tient aussi à l'étroite implication de l'ensemble des syndicats de race qui œuvrent longtemps avant la rentrée de septembre pour mettre au point et organiser ce grand rendez-vous.

M. L.-R.

PROGRAMME

Samedi 3 septembre
8 h 30 - 17 h : concours et championnat
Races laitières :
Prim’holstein : 8 h 30 - 14 h
Normande :14 h - 17 h
Montbéliarde : 14 h - 17 h
Brune : 13 h 30 - 17 h
Jersiaise : 9 h 30 - 13 h

Races à viande :
Charolaise : 14 h - 17 h
Limousine : 9 h - 11 h 30
Rouge des prés : 14 h -
17 h
Blonde d’aquitaine : 9 h - 12 h
Parthenaise :
9 h - 12 h
Blanc bleu :
11 h 30 -
12 h 30
Challenge bovins croissance : 17 h 30

Petites espèces :
Moutons : 9 h 30 - 12 h
Chèvres : 14 h - 17 h.
Finale départementale Jugement bétail par les jeunes.

Dimanche 4 septembre
11 h - 12 h : défilé champions et championnes toutes races avec remise prix.
14 h - 15 h 30 : défilé parade. Présentation par les enfants de génisses de 6 à 10 mois
en races laitières et à viande.
15 h 30 - 18 h : défilé
prestige - Races caprines.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’impact des champs électromagnétiques sur les animaux d’élevage
Le député Modem du Maine-et-Loire, Philippe Bolo, vient de produire un rapport parlementaire sur l’impact, encore mal connu, des…
Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités