Aller au contenu principal

Sécheresse 2006
Un acompte calamités agricoles a été mis en paiement

Un premier groupe d’environ 1 100 bénéficiaires concerné.

La Direction départementale de l’agriculture et de la forêt  informe qu’un acompte sur les indemnités liées à la reconnaissance du caractère de calamité agricole pour les prairies et le maïs cultivés en 2006 vient d’être mis en paiement pour un premier groupe de 1 100 bénéficiaires environ. Il s’agit des agriculteurs ayant déclaré des pertes de 27 % sur les prairies et de 35 % sur les maïs fourrage dont les dossiers complets ont pu être instruits à ce stade. Cet acompte représente environ 70 % du montant de l’indemnité.
Les agriculteurs qui ont déposé en mairie des déclarations qui ne leur permettent pas l’accès au régime des calamités agricoles en sont avisés individuellement par la DDAF.
Les dossiers des agriculteurs qui ont déclaré des pertes supérieures font l’objet d’une instruction complémentaire en vue de la détermination des niveaux de perte qui pourront être pris en compte pour l’indemnisation.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités