Aller au contenu principal

Lait
Un camion de collecte bloqué sur une exploitation laitière

Les producteurs de l’Usval et Capribeur provoquent le dialogue avec le Glac.

Un camion du Glac a été bloqué dimanche dernier sur une exploitation à Toutlemonde.
Un camion du Glac a été bloqué dimanche dernier sur une exploitation à Toutlemonde.
© Pht. Courrier de l’Ouest

Les producteurs de l’Usval et de Capribeur l’ont constaté sur leurs paies des mois d’août et de septembre : la coopérative Glac* n’applique pas l’accord sur le prix du lait du 18 août dernier. Pour faire toute la lumière sur la situation, les producteurs ont arraisonné un camion, dimanche soir, sur une exploitation de Toulemonde. « Il fallait faire savoir de façon ferme notre méconten-tement », commente Sylvie Rochais, administratrice Usval et présidente cantonale FDSEA de Cholet. « Et obtenir un rendez-vous avec le président de l’Usval et administrateur du Glac, Jean-Louis Guillon ». Celui-ci, joint par téléphone, a promis d’organiser une rencontre avec les producteurs d’ici lesquinze jours. La laiterie connaît quelques difficultés financières depuis plusieurs mois et, après deux exercices déficitaires, aimerait renouer avec un bilan équilibré, voire positif.  Les perspectives permettent d’espérer une amélioration pour le premier semestre 2011. « Mais, une fois de plus, les producteurs sont la variable d’ajustement », constate Sylvie Rochais. « Même s’ils sont conscients des difficultés que rencontre la laiterie, ils exigent la transparence. Qu’on nous apporte les preuves que la laiterie est dans l’incapacité de respecter l’accord et qu’on mette une alternative en place ». Chacune des parties est prête à trouver un terrain d’entente pour ce manque à gagner de 4 à 5 euros/1 000 l sur l’année 2010. Est évoquée l’inscription de cette somme au capital social. Une proposition qui sera soumise au conseil d’administration de l’Usval et ensuite au Glac. D’ici là, les producteurs d’Usval prendront contact avec les adhérents des autres coopératives du Glac. Lundi en début d’après-midi, le camion est reparti pour poursuivre la collecte.

M. L.-R.

*Glac : Union de quatre coopératives Capribeur, Charentes lait, Usval et Lescure Bougon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Dans un contexte de crise sanitaire, les Caves de la Loire tirent leur épin
La veille de leur assemblée générale, jeudi 18 février, les Caves de la Loire ont tenu une conférence de presse. L’occasion de…
La carte des cours d'eau mise à jour
Une nouvelle version de la carte des cours d’eau du Maine-et-Loire vient d’être publiée. Les agriculteurs doivent en tenir compte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités