Aller au contenu principal

Lait
Un camion de collecte bloqué sur une exploitation laitière

Les producteurs de l’Usval et Capribeur provoquent le dialogue avec le Glac.

Un camion du Glac a été bloqué dimanche dernier sur une exploitation à Toutlemonde.
Un camion du Glac a été bloqué dimanche dernier sur une exploitation à Toutlemonde.
© Pht. Courrier de l’Ouest

Les producteurs de l’Usval et de Capribeur l’ont constaté sur leurs paies des mois d’août et de septembre : la coopérative Glac* n’applique pas l’accord sur le prix du lait du 18 août dernier. Pour faire toute la lumière sur la situation, les producteurs ont arraisonné un camion, dimanche soir, sur une exploitation de Toulemonde. « Il fallait faire savoir de façon ferme notre méconten-tement », commente Sylvie Rochais, administratrice Usval et présidente cantonale FDSEA de Cholet. « Et obtenir un rendez-vous avec le président de l’Usval et administrateur du Glac, Jean-Louis Guillon ». Celui-ci, joint par téléphone, a promis d’organiser une rencontre avec les producteurs d’ici lesquinze jours. La laiterie connaît quelques difficultés financières depuis plusieurs mois et, après deux exercices déficitaires, aimerait renouer avec un bilan équilibré, voire positif.  Les perspectives permettent d’espérer une amélioration pour le premier semestre 2011. « Mais, une fois de plus, les producteurs sont la variable d’ajustement », constate Sylvie Rochais. « Même s’ils sont conscients des difficultés que rencontre la laiterie, ils exigent la transparence. Qu’on nous apporte les preuves que la laiterie est dans l’incapacité de respecter l’accord et qu’on mette une alternative en place ». Chacune des parties est prête à trouver un terrain d’entente pour ce manque à gagner de 4 à 5 euros/1 000 l sur l’année 2010. Est évoquée l’inscription de cette somme au capital social. Une proposition qui sera soumise au conseil d’administration de l’Usval et ensuite au Glac. D’ici là, les producteurs d’Usval prendront contact avec les adhérents des autres coopératives du Glac. Lundi en début d’après-midi, le camion est reparti pour poursuivre la collecte.

M. L.-R.

*Glac : Union de quatre coopératives Capribeur, Charentes lait, Usval et Lescure Bougon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Les mesures qui impactent l'agriculture
Issue des propositions de la convention citoyenne, la loi Climat a été adoptée par une large majorité en 1ère lecture à l’…
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Régis Baudouin
Face à l’ampleur des dégâts, il veut protéger tout son verger contre le gel
A Villebernier, l'arboriculteur Régis Baudouin estime avoir perdu plus de la moitié de sa production de fruits à cause des gelées…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités