Aller au contenu principal

Un colloque pour les 50 ans

La cinquantième fête des Vins d’Anjou de Chalonnes se tiendra du 27 février au 1er mars. Trois jours de festivités avec, notamment, un colloque sur l’avenir de la viticulture en Val de Loire.

Les visiteurs sont attendus en nombre pour ce 50e anniversaire (ici l’édition 2008).
Les visiteurs sont attendus en nombre pour ce 50e anniversaire (ici l’édition 2008).
© AA

À occasion spéciale, événement spécial. Pour sa 50e édition, la fête des Vins d’Anjou, va s’étaler sur trois jours, et non deux, comme c’est le cas habituellement. La journée du vendredi sera en effet consacrée principalement à un colloque, réservé aux professionnels, dirigé par Patrice Laurendeau, le président d’Interloire. Avec, de prime abord, un thème qui peut sembler très large : “Quel avenir pour la viticulture en Val de Loire ?” « Je fais confiance à Patrice Laurendeau pour bien cadrer les débats, je pense qu’il en est capable », sourit Dominique Pairochon, président de la fête pour la dixième année.

Les défis à relever pour les années à venir
« Quels sont les défis pour les années à venir ? Y aura-t-il encore des exploitations dans dix, quinze ans ? Autant de questions que l’on se posait il y a déjà cinquante ans et qui demeurent très d’actualité, poursuit-il. On ne va pas seulement discuter de la vente directe, mais aussi des techniques de commercialisation. Il fallait un événement particulier pour marquer le 50e anniversaire de la fête, c’est l’écho que l’on souhaite donner à ce colloque. » Dominique Pairochon espère attirer entre 200 et 300 vignerons à ce débat. Hormis cette rencontre, une visite des établissements Bucher-Vaslin, premier constructeur mondial de pressoirs, est aussi programmée. Au rayon des nouveautés toujours, les visiteurs auront la possibilité d’emprunter un train à vapeur pour se rendre sur la fête. Le train assurera deux allers entre Angers et Chalonnes le samedi et un aller entre Cholet et Chalonnes le dimanche. Pour le reste, la fête recouvre ses habits traditionnels : une centaine de bénévoles, 50 vignerons présents, une trentaine de brocanteurs, une exposition sur l’histoire du vin en Anjou, des initiations à la dégustation, la randonnée du Père Nectar et bien d’autres activités… Sans oublier la traditionnelle soirée cabaret du samedi soir, ponctuée par l’élection de Miss Anjou.

JEAN-FRANçOIS MATER

Renseignements : http://www. fetedesvins-anjou.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités