Aller au contenu principal

Météo
Un été globalement chaud et sec en perspective

Le ressenti actuel ne doit pas nous influencer. D’après Météo France, le scénario “plus chaud et plus sec que la normale” est le plus probable pour les mois à venir. Explications de Lionel Salvayre, Référent territorial Pays de la Loire de Météo-France.  

Prévisions saisonnières probabilistes de températures
© Meteo France

Pouvez-vous donner une tendance pour les mois de juillet et août sur notre région ? Peut-on s’attendre à des phénomènes de canicule ?
Cela peut être difficile à croire avec le temps que l’on a en ce début juillet, mais les prévisions saisonnières pour le trimestre juillet-août -septembre 2021 sur l’Europe et la France métropolitaine montrent que le scénario “plus sec et plus chaud que la normale saisonnière” (établie sur 30 ans) est le plus probable. La différence avec les années précédentes, c’est que parfois, aucun scénario clair ne se dégageait. Cette année, la tendance “plus chaud et plus sec” ressort davantage dans les prévisions. Cela ne sera pas valable tous les jours bien sûr, il s’agit bien d’une moyenne sur 90 jours ! Mais il peut y avoir des épisodes de fortes chaleurs.


Quelles conséquences peut-on attendre pour l’agriculture ?
Les sols sont aujourd’hui plus humides que d’habitude en début juillet. Mais s’il se met à faire très chaud pendant dix jours, ils vont vite s’assécher.


Juin a été marqué par de nombreux orages en Maine-et-Loire, avec localement de gros dégâts sur les cultures. Juin 2021 a-t-il été vraiment exceptionnel ?
En moyenne, sur Beaucouzé, on observe 3 orages au mois de juin habituellement. Cette année, il y en a eu 9 (avec du tonnerre et donc différent de “grosses averses”). Donc effectivement, le mois de juin a été très orageux. En Maine-et-Loire, juin 2021 est le plus pluvieux depuis 2009. On a parfois la mémoire courte. Les mois de juin sont généralement pluvieux dans le département. Depuis 2009, seul juin 2015 a été plus sec que la normale !
Juin a été venteux aussi, avec  des vents moyens supérieurs à 20 km/heure tous les jours, et des vents plus violents localement. Un phénomène lié aux perturbations bien sûr.
En revanche, on s’y attend moins, mais en termes de températures, juin a été plus chaud que la normale, alors que les gens vont se souvenir de la fin du mois fraîche et humide.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Un été globalement chaud et sec en perspective
Le ressenti actuel ne doit pas nous influencer. D’après Météo France, le scénario “plus chaud et plus sec que la normale” est le…
Moissonner entre deux averses
Dans le Maine-et-Loire, quelques agriculteurs ont trouvé des créneaux pour battre leur orge. Mais la plupart attendent un temps…
Blé : les choses sérieuses ont commencé
Colza, orge et maintenant blé  : le Gaec des Deux frontières enchaîne les chantiers à un rythme soutenu. Reportage à La…
Un meilleur contrôle du transfert des parts sociales
Visite du Député Jean-Bernard Sempastous qui porte un projet de loi portant sur les « mesures d’urgence pour assurer la…
Des petites graines et une grande aventure
A 35 ans, François Boissinot est installé depuis le 1er juillet. Il a repris une ferme de 35 hectares au Lion-d’Angers. Il y…
Les plantes médicinales ont besoin de bras
L'été est une période d'intense activité à l'entreprise Promoplantes à Chanzeaux. Avec de gros besoins en main-d'œuvre, pour la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités