Aller au contenu principal

JA
Un nouvel accompagnement pour les candidats à l’installation

Le nouveau parcours à l’installation était à l’ordre du jour de l’assemblée générale de Jeunes agriculteurs Pays de la Loire.

Les responsables de JA Pays de la Loire ont présenté le nouveau dispositif du parcours à l’installation.
Les responsables de JA Pays de la Loire ont présenté le nouveau dispositif du parcours à l’installation.
© AA

Le profil des candidats à l'installation a évolué depuis la mise en place du parcours à l'installation actuel. Il était temps de le réformer pour mieux l'adapter aux nouveaux porteurs de projet ». C'est en partant de ce constat que Jean-Michel Schaeffer, vice-président de JA National et chargé du dossier Installation, a introduit l'assemblée générale de Jeunes agriculteurs Pays de la Loire qui s'est déroulée à Angers le 16 mars.  En rappelant l'historique des travaux menés depuis 2006 par Jeunes agriculteurs, le ministère de l'Agriculture et l'ensemble des partenaires à l'installation (Chambres d'agriculture, Adaséa), Jean-Michel Schaeffer a souligné que les enquêtes de satisfaction réalisées sur les porteurs de projet, lors des expérimentations menées en 2007 dans cinq départements français, ressortaient particulièrement positives. En effet, « le nouvel accompagnement à l'installation a pour objectif de mieux tenir compte de l'ensemble des expériences antérieures des candidats à l'instal-lation pour définir un accom-pagnement personnalisé en adéquation avec le projet d'installation », a indiqué Florent Renaudier, co-responsable du dossier Installation pour JA Pays de la Loire.

Le PPP, le point central du nouveau dispositif
En quoi consiste le nouvel accompagnement ? « Le candidat à l'installation est remis au centre de son projet. Tout au long de son accompagnement, des outils ont été mis en place pour l'aider à se positionner et se  questionner sur son projet, sur ses compétences et ses forces et  faiblesses. Avec le conseiller Point info installation puis le conseiller "compétence", le candidat sera amené à définir un PPP », présente Gaël Drouet de JA Pays de la Loire. Ce PPP (Plan de professionnalisation personnalisé) est le point central du nouveau dispositif. En effet, par le questionnement et la mise en parallèle des compétences du candidat et celles nécessaires à la réussite du projet, il pourra être proposé des stages en exploitations agricoles ou en entreprises, des formations, du tutorat... En plus de ces actions personnalisées, un stage collectif, pour favoriser les échanges entre les porteurs de projet, d'une durée comprise entre 5 à 7 jours, sera proposé à tous les candidats à l'installation. Enfin Jeunes agriculteurs a indiqué aux représentants des OPA présents à cette assemblée qu'il était important de renvoyer systématiquement tout porteur de projet vers le Point info installation (PII) de leur département. Les conseillers Point info installation seront les premiers contacts des candidats à l'installation et seront à même de les informer et de les orienter vers le métier d'agriculteur et les démarches à l'installation.

Opérationnel au plus tard mi-mai
Dans la région des Pays de la Loire, une fois terminée la phase de labellisation des organismes qui pourront intervenir dans ce nouveau dispositif, le nouvel accompagnement devrait être opérationnel dans tous les départements entre début avril et mi-mai au plus tard.

Christelle FRADIN

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités