Aller au contenu principal

Cidriculture
UN PLAN DE RÉNOVATION DU VERGER

À l’occasion des 2e entretiens cidricoles du Sival, Jean-Marie Bidault* a fait le point sur la filière.

*Jean-Marie Bidault, directeur de l’Unicid (Union nationale interprofes-sionnelle cidricole)-CTPC (Centre technique des productions cidricoles).
*Jean-Marie Bidault, directeur de l’Unicid (Union nationale interprofes-sionnelle cidricole)-CTPC (Centre technique des productions cidricoles).
© AA

Comment se porte la filière cidricole ?
Jean-Marie Bidault :
Les marchés sont stables en volume. On observe une meilleure valorisation des produits depuis trois ans, ainsi qu’une progression des chiffres d’affaire. On note un développement du marché des cidres de qualité (AOC, IGP), c’est le segment qui progresse le plus, au détriment des cidres de table. La filière croît et la situation s’est assainie. Il y a un équilibre entre l’offre et la demande. Notre objectif aujourd’hui est de faire progresser les marchés en volume.

Quels moyens mettez-vous en œuvre pour conquérir des parts de marché ?
L’Unicid fait régulièrement des campagnes depuis quelques années. La dernière a commencé en octobre : 1 800 spots vont être diffusés en radio jusque fin juin. Des animations en région sont aussi organisées. L’idée est de suggérer au consommateur que les occasions de boire du cidre sont multiples.

Et au niveau de la production ?
Nous allons lancer un plan de rénovation du verger, cofinancé par Vinifhlor. 40 hectares seront concernés cette année. Cela s’intègre dans un programme d’amélioration variétale : nous allons lancer quatre ou cinq variétés nouvelles dans les deux ans qui viennent. C’est le résultat de vingt-cinq années de recherche. Nous aimerions, à présent, relancer un programme avec l’Inra : grâce aux connaissances du génome, les programmes de recherche sont accélérés aujourd’hui.    

D.J.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Le véto a misé sur les moutons pour s’installer
Installé depuis octobre 2019, Allain Millet, ancien vétérinaire, élève des moutons vendéens à La Chaussaire. 
Le système lisier leur allège la tâche
Au Fief-Sauvin (Montrevault-sur-Evre), le Gaec des Mardreaux a choisi de passer d’un système logettes paillées à un système tout…
Gel : jours décisifs pour la vigne
Dans le vignoble Anjou Saumur, plusieurs nuits de gelées se sont succédé cette semaine et les viticulteurs restent en alerte pour…
Une nouvelle aide régionale sur la bio
La présidente de la région, Christelle Morançais, a annoncé vendredi 26 mars, une enveloppe de 24 millions d’euros, fléchée vers…
La preuve par l’orage
L’association “Agriculture de conservation des Mauges” a organisé mardi 16 mars, à Jallais, une demi-journée d’information…
Aides couplées : vives réactions dans la profession
Le ministère de l’agriculture met ses premières propositions sur la table.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités