Aller au contenu principal

Un rendez-vous autour de l’eau

Vendredi 3 juillet, la FDSEA et les JA de Maine-et-Loire ont convié les parlementaires du département dans une exploitation pour évoquer le sujet du stockage de l’eau.

© AA

Comme de nombreuses exploitations confrontées aux aléas climatiques et aux contraintes foncières, le Gaec Rivron, à Combrée, s’intéresse au stockage de l’eau pour sécuriser la production de fourrage. Avec l’installation d’une nouvelle associée, en remplacement de sa mère début 2021, une réserve d’eau serait un filet de sécurité pour les années sèches, et éviterait de dépendre d’achats extérieurs.  Seulement, comme l’a exprimé Marie Rivron aux parlementaires, invités par la FDSEA et les JA, les démarches pour obtenir l’autorisation sont longues, coûteuses et d’issue incertaine.


L’étau réglementaire se resserre
Emmanuel Lachaize, président de la FDSEA et Anthony Ménard, secrétaire général adjoint, renchérissent : « la profession agricole a engagé depuis des années des actions pour économiser l’eau, mieux la gérer individuellement et collectivement. Ces démarches s’accentuent avec la stratégie eau de la Chambre d’agriculture. Mais, en parallèle, l’étau réglementaire continue de se resserrer. Alors que le stockage de l’eau permet, avec des impacts maîtrisés sur les milieux, de sécuriser des élevages, de produire plus de protéines, de diversifier les cultures. » Le sentiment général est celui d’un décalage entre le discours politique, qui se veut plus ouvert aux projets, et les difficultés réelles qu’il reste sur le terrain.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités