Aller au contenu principal

Viticulture
Un Salon des vins de Loire « plus que jamais utile »

Malgré les difficultés rencontrées dans le vignoble, notamment en muscadet, viticulteurs et acheteurs devraient être au rendez-vous de la 23e édition du Salon des vins, les 2, 3 et 4 février.

Cette année, 585 exposants sont attendus au salon.
Cette année, 585 exposants sont attendus au salon.
© AA

Certains n’auront pas une bouteille à y vendre cette année. Mais la plupart des exposants habituels du Salon des vins de Loire tiennent à être présents à Angers. Avant tout, pour conserver leurs contacts commerciaux et préparer les prochaines campagnes. Sur 600 en 2008, 585 ont répondu à l’appel. Dans les rangs, des absents, surtout des viticulteurs du muscadet. Quant au nombre d’acheteurs, on ignore s’il atteindra le chiffre de 2008, très bonne année en termes de fréquentation. 9 120 visiteurs avaient arpenté les allées du Parc expo. « Le salon va prendre une importance particulière cette année, souligne Christian Groll, le commissaire général. Très attendu, il remplit là son rôle de rencontre entre l’offre et la demande. Il va falloir expliquer aux clients, (restaurateurs, cavistes, négociants, représentants de la grande distribution…) que les disponibilités sont moindres cette année. Même si en qualité, il faut rappeler que c’est une belle année ». Les vins du Val de Loire voient leurs cours aug- menter, mais « les viticulteurs restent raisonnables, rassure Pierre Aguilas. Des consignes ont été données, par exemple aux producteurs de rosés, de ne pas trop augmenter les prix ».

La viticulture en Inde
En prélude au salon, le concours des ligers, le dimanche 1er, couronnera les meilleurs vins. Le salon ouvrira ses portes lundi 2 février, et sera inauguré par Marie-Christine Tarby, présidente de Vin et Société. Trois jours ponctués de dégustations et d’un certain nombre de temps forts : la finale du concours du meilleur élève sommelier en vins du Val de Loire le lundi, la présentation d’une étude de marché qualitative sur les “boomers” et le vin le mardi, un colloque sur l’essor de la viticulture en Inde, organisé par l’Ésa, le mercredi. Avec 12,7 % de visiteurs étrangers, le Salon étend son aura bien au-delà des frontières hexagonales. Ces visiteurs internationaux seront invités, comme l’année dernière, à une convention d’affaires. Quarante acheteurs rencontreront près de 100 exposants autour de 400 rendez-vous personnalisés. Les pays ciblés en priorité sont les États-Unis, la Chine, la Russie, l’Italie, la Suisse et la Norvège. Le salon est, depuis cette année, agréé par la Coface, agrément permettant de renforcer l’accompagnement des exposants à l’export.

S.H.

Programme complet sur www. salondesvinsdeloire.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités