Aller au contenu principal

Emplois
Une formule enrichie pour le Livret d’offres d’emplois saisonniers

Pour sa 4e édition, le Livret d’offres d’emplois saisonniers propose près de 3 000 offres.

Pour sa 4e édition en Baugeois-Vallée, le Livret d’offres d’emplois saisonniers présente une nouvelle forme, destinée à améliorer sa lisibilité, à faciliter son utilisation. Repères géographiques par communautés de communes, regroupement des informations concernant l’employeur et l’ensemble des offres d’emplois qu’il propose, annonce de la durée effective de l’emploi au delà de la période dans laquelle se déroule les travaux sont autant de nouveautés qui viennent enrichir cette nouvelle édition 2007-2008.
Avec 75 employeurs et près de 3 000 offres d’emplois, le Livret d’offres d’emplois est très attendu par les prescripteurs de l’emploi et les saisonniers locaux. Bientôt disponible dans toutes les mairies, les associations intermédiaires, les relais Mission locale, les Points info jeunesse, etc., la sortie du Livret d’offres d’emplois coïncide avec le démarrage de la saison et plus de
4 000 exemplaires sont déjà diffusés.
Une trentaine d’acteurs de l’emploi a répondu à l’invitation du CRDA Baugeois-Vallée le
22 mars dernier autour de la diffusion des livrets. Tous ont rappelé l’utilité de l’outil qui est devenu en quelques années une référence pour la recherche d’emploi en saisons agricoles. Dans les discussions, la problématique de la mobilité a été soulevée. Elle représente souvent un frein pour l’accès à ces emplois, principalement pour les publics qui viennent de l’agglomération angevine. Dans ce sens, un nouveau partenariat avec le réseau Anjou Bus du Conseil général pourrait envisager de nouvelles dessertes, mieux adaptées aux horaires des travaux saisonniers.

« Durabilité de l’emploi et saisons agricoles »
À l’occasion de la diffusion des livrets, Gérald Guais, stagiaire en Master 2 de sociologie,
à la Chambre d’agriculture de Beaufort-en-Vallée a présenté les premiers résultats de ses travaux. Avec l’objectif de clarifier la notion de “durabilité” de l’emploi en saisons agricoles, il a réalisé plus de trente entretiens auprès des prescripteurs de l’emploi, des employeurs et des saisonniers au cours des six derniers mois.
Son premier constat porte sur l’hétérogénéité d’un public saisonnier dans le champ de l’emploi sur le Baugeois-Vallée. Cette multiplicité a deux effets chez l’employeur : elle crée d’abord une grande zone d’incertitude par rapport à la main-d’œuvre à employer, et ensuite elle provoque la mise en place de stratégies de protection face à ce nouveau public. Le prescripteur agit sur ces zones incertaines, et cherche soit à rendre le saisonnier, employable en intervenant sur son environnement (garde d’enfants, aide à la mobilité), ou en prônant l’insertion par l’emploi agricole. Les saisonniers constituent alors un public animé par différentes motivations. La question qui peut alors être posée est celle de leur compatibilité et adaptabilité à ces différentes logiques et stratégies déployées par les prescripteurs et les employeurs. Une restitution de l’étude-action finalisée sera organisée au CRDA à Beaufort- en-Vallée en juin prochain.
E. Mounier
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Dans un contexte de crise sanitaire, les Caves de la Loire tirent leur épin
La veille de leur assemblée générale, jeudi 18 février, les Caves de la Loire ont tenu une conférence de presse. L’occasion de…
La carte des cours d'eau mise à jour
Une nouvelle version de la carte des cours d’eau du Maine-et-Loire vient d’être publiée. Les agriculteurs doivent en tenir compte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités