Aller au contenu principal

Une « fraude sanitaire » d'un abattoir polonais touche des entreprises françaises

© Guillaume Perrin

Questionné sur la chaîne de télévision CNews, le 1er février, à propos d'une éventuelle découverte récente dans des entreprises françaises de « viande (bovine) avariée » en provenance d'un abattoir polonais, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a confirmé l'information, dont il aurait pris connaissance « avant hier soir », et précisé que la fraude concernait « neuf entreprises » pour une quantité de 795 kg. « C'est une fraude terrible, une fraude économique, une fraude sanitaire d'un abattoir polonais », a expliqué le ministre.

Didier Guillaume a précisé que les entreprises françaises avaient été « dupées ». Plus tard dans la journée, le ministère de l'Agriculture a précisé que 500 kilogrammes en avaient été retrouvés et détruits, 150 kilogrammes vendus à des consommateurs, en boucherie notamment, et 145 kilogrammes restaient à retrouver, ce qui est maintenant chose faite.

Le 3 février, la ministre française des Affaires européennes a confirmé que la viande provenait de Pologne où un reportage diffusé le 26 janvier sur une chaîne de télévision polonaise avait soulevé des craintes sur l'état sanitaire de la viande bovine commercialisée dans le pays : « Ça arrive maintenant en Pologne, c'est une raison de plus pour vouloir une Europe plus efficace. Nous demandons une force d'inspection sanitaire ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités