Aller au contenu principal

Élevage
Une journée “matériels” à la Cuma de Saint-Lézin

La journée de l’agro-équipement a été pilotée par la Maison familiale de Chemillé, le 16 mars.

Les concessionnaires sont partenaires de la journée.
Les concessionnaires sont partenaires de la journée.
© AA

La Cuma Val de l’Aubance, à Saint-Lézin, accueillait mercredi 16 mars la 4e journée de l’agro-équipement et l’élevage. Cette manifestation était organisée par les Maisons familiales rurales et Terrena Chemillé, en partenariat avec plusieurs concessionnaires, la Chambre d’agriculture et les Entrepreneurs des territoires. Des agriculteurs et des jeunes en formation ont assisté à des démonstrations de différents matériels (pulvérisateur, systèmes de guidage, téléscopique…) et à une animation sur les semis de printemps. “Cette journée arrive à point nommé pour nos adhérents, soulignait Thony Cesbron, président de la Cuma. Nous nous posons beaucoup de questions sur l’agronomie, les différentes manières de travailler le sol, et cherchons à innover”. Pour les jeunes, une classe de 1re Bac pro agro-équipement de la MFR de Chemillé, cette journée s’inscrivait dans une semaine de l’agro-équipement, comprenant des visites d’entreprises.

S.H.

Semis de printemps

Veiller à l’état des matériels

“En maïs, l’implantation est déterminante puisque plus de 50 % du rendement se fait à ce moment-là”, explique Éric Sauvage, conseiller au département agronomie de Terrena. Il faut donc vérifier l’état des pièces d’usure, socs et éperons, bien régler également les sélecteurs. “On a souvent tendance à être pris par le temps. Or il est possible d’effectuer des essais de réglage avant de semer.” Le positionnement de l’engrais starter est très important, souligne le spécialiste (à 3 ou 4 cm sous la graine, et décalé de 5 à 6 cm par rapport au rang). 
Quant à la vitesse de semis, il conseille un maximum de 5 km/heure pour un semoir à soc, et jusqu’à 6 ou 7 km/heure pour un semoir à disque.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’impact des champs électromagnétiques sur les animaux d’élevage
Le député Modem du Maine-et-Loire, Philippe Bolo, vient de produire un rapport parlementaire sur l’impact, encore mal connu, des…
Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités