Aller au contenu principal

Une nouvelle ère pour Thomas constructions

  Thomas constructions métalliques a changé de mains. Quatre associés ont pris les rênes de l’entreprise installée à Chemillé-en-Anjou.

Depuis le 28 novembre 2022, une nouvelle équipe dirige officiellement Thomas constructions métalliques. A la tête de l’entreprise de charpente, se trouvent désormais quatre associés : Frédéric Thomas et son épouse Anaïs, Josselin Defois et Patrick Burgevin.

Créée en 1989 par Joël Thomas – sans aucun lien familial avec l’actuel dirigeant-, l’entreprise de charpente métallique a d’abord été située route de Valanjou, à Chemillé. Le constructeur, qui travaillait alors principalement pour une clientèle agricole, s’est rapidement associé à Gilles Chargé. Après dix ans de collaboration, Joël Thomas a cédé ses parts de la société dont l’activité s’était développée au point de se trouver à l’étroit dans ses locaux. « Les ateliers étaient devenus trop petits, rappelle Anaïs Thomas, l’entreprise a décidé d’emménager dans la zone artisanale de Chemillé, rue de l’Europe en 2008 ».

Outre l’activité de construction de bâtiments agricoles – de la stabulation au hangar de stockage, et de la charpente au bardage-, l’entreprise Thomas a élargi ses compétences au secteur industriel. Elle intervient principalement dans un périmètre d’une heure autour de son siège, incluant les départements limitrophes du Maine-et-Loire.

Le premier objectif du nouveau binôme de dirigeants est de promouvoir un nouveau mode de conception des bâtiments à charpente métallique. « Jusqu’à présent, c’est la soudure qui prévalait, constate Frédéric Thomas, aujourd’hui nous aimerions développer la technique du boulonnage ». Suite à l’achat d’une machine, il y a moins d’un an, qui automatise le perçage des poutres métalliques, le temps de fabrication a diminué. Aujourd’hui Thomas constructions métalliques est fortement sollicitée par les agriculteurs pour la fabrication de bâtiments porteurs de panneaux photovoltaïques.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Lisa Gourdon profite d'une pause pour reprendre de l'énergie grâce au pique nique distribué à l'échangeur de la Plesse, sur l'axe Angers-Rennes.
Mobilisée au cœur du cortège
Pour certains agriculteurs présents dans le convoi jeudi 1er février, il s'agissait de leur première manifestation. Comme Lisa…
"L'agriculture est un carrefour de rencontres"

Hélène Martin-Touchet était l'une des dix agricultrices mises en avant dans le cadre des deuxième rencontres du…

Retour sur la manifestation du 1er février à Angers : opération escargot

Plusieurs centaines d'agriculteurs de la FDSEA et des JA Maine-et-Loire, jeudi 1er février, pour défendre le revenu et appeler…

Continuer à apporter des solutions pour la maîtrise des charges

L'Union des Cuma Pays de la Loire - section Maine-et-Loire a tenu son assemblée générale vendredi 26 janvier au Campus de…

Résultats des concurrents angevins au Salon de l’agriculture

Voici les premiers résultats des élevages du Maine-et-Loire présents au salon. Le CGA des animaux se poursuit en cette fin de…

Hugues Sauloup
Grâce à la force du réseau nous avons mené une opération bien cadrée

Quand la mobilisation des agriculteurs a-t-elle commencé dans le nord-ouest du département et comment s'est-…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 176€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois