Aller au contenu principal

Une nouvelle ère pour Thomas constructions

  Thomas constructions métalliques a changé de mains. Quatre associés ont pris les rênes de l’entreprise installée à Chemillé-en-Anjou.

Depuis le 28 novembre 2022, une nouvelle équipe dirige officiellement Thomas constructions métalliques. A la tête de l’entreprise de charpente, se trouvent désormais quatre associés : Frédéric Thomas et son épouse Anaïs, Josselin Defois et Patrick Burgevin.

Créée en 1989 par Joël Thomas – sans aucun lien familial avec l’actuel dirigeant-, l’entreprise de charpente métallique a d’abord été située route de Valanjou, à Chemillé. Le constructeur, qui travaillait alors principalement pour une clientèle agricole, s’est rapidement associé à Gilles Chargé. Après dix ans de collaboration, Joël Thomas a cédé ses parts de la société dont l’activité s’était développée au point de se trouver à l’étroit dans ses locaux. « Les ateliers étaient devenus trop petits, rappelle Anaïs Thomas, l’entreprise a décidé d’emménager dans la zone artisanale de Chemillé, rue de l’Europe en 2008 ».

Outre l’activité de construction de bâtiments agricoles – de la stabulation au hangar de stockage, et de la charpente au bardage-, l’entreprise Thomas a élargi ses compétences au secteur industriel. Elle intervient principalement dans un périmètre d’une heure autour de son siège, incluant les départements limitrophes du Maine-et-Loire.

Le premier objectif du nouveau binôme de dirigeants est de promouvoir un nouveau mode de conception des bâtiments à charpente métallique. « Jusqu’à présent, c’est la soudure qui prévalait, constate Frédéric Thomas, aujourd’hui nous aimerions développer la technique du boulonnage ». Suite à l’achat d’une machine, il y a moins d’un an, qui automatise le perçage des poutres métalliques, le temps de fabrication a diminué. Aujourd’hui Thomas constructions métalliques est fortement sollicitée par les agriculteurs pour la fabrication de bâtiments porteurs de panneaux photovoltaïques.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Les élevages angevins sélectionnés
 Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars. Cette année encore, les Angevins seront bien représentés au…
Sollicitez l'amortisseur tarifaire
Le dispositif d’amortisseur tarifaire sur l’électricité est entré en vigueur au 1er janvier 2023. Il le demeurera jusqu’au 31…
Jeune installé, il donne une orientation résolument végétale à une ancienne exploitation bovine
Agé de 37 ans, Nicolas Perdriau s’est installé au 1er septembre 2021 à Saint-Hilaire-du-Bois. Il a repris une exploitation bovine…
Un élevage hautement autonome en protéines
Le Gaec des Prairies, à Neuvy-en-Mauges, a une autonomie protéique de près de 80 %. L’exploitation a réussi à réduire sa…
Retour en images sur le SIVAL 2023

 Retour en images sur l'édition 2023 du Sival, qui s'est tenue du 17 au 19 janvier à Angers. Réalisation @AGRI72TV.

Pierre Desmarres, éleveur et globe-trotteur

Pierre Desmarres est le lauréat du Prix à l’Installation du syndicat…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 166€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois