Aller au contenu principal

Concours régional prim'holstein
Une vache du Maine-et-Loire championne régionale

Le Régional prim’holstein se tenait vendredi et samedi derniers à Château-Gontier. Un concours de grande qualité qui a vu le titre de championne attribué à Capj Nivanna, une vache du Maine-et-Loire.

Capj Nivanna, de Saint-Sigismond, en Maine-et-Loire, est la championne 2021 du Régional Prim’Holstein qui s’est tenu à Château-Gontier, vendredi et samedi derniers.
© Agri53

C’est donc une jeune vache, en 2e lactation, Capj Nivanna, que le juge Pascal Henchoz a désigné comme la grande championne de ce concours régional de la race Holstein, samedi, à Château-Gontier. Cette vache, du Gaec du Bois Brillant à Saint-Sigismond  (que se partagent aussi 5 autres propriétaires) « est impressionnante pour son âge », a expliqué le juge suisse qui a insisté sur « son ouverture de croupe super-intéressante, sa magnifique encolure, sa longueur ». Pour lui, il s’agit « d’un modèle de vache que l’on aimerait tous avoir dans son élevage ». Capj Nivanna est repartie de la Mayenne avec ce titre de grande championne, après avoir remporté sa section, la titre de meilleure mamelle de sa section, puis celui du championnat jeune.
Sa réserve vient aussi du Maine-et-Loire. Il s’agit de Lasagne du Val de Loire, une vache en 4e lactation, du Gaec du Val de Loire à Saint-Germain-des-Près. Une vache primée au cours de la journée dans sa section, avec également la meilleure mamelle de la section, puis championne adulte.
Pour rappel, c’est la 3e fois de suite que le Maine-et-Loire repart avec le titre de grande championne.
 

Près de 125 000 kg
Autre grande gagnante angevine : Emeline du Gaec Bords de Moine à Sèvremoine. La vache en 8e lactation cumule 124 980 kg de production laitière ! Ce concours de la longévité regroupait dix vaches ayant toutes produits « au moins 50 000 kg de lait et/ou 3 500 kg de matière utile », a précisé Franck Chevallier, de Seenovia.
Le Gaec du Bords de Moine  repart aussi avec le titre de réserve championne espoir pour sa génisse BM Pimkie.
Quant au challenge inter-départemental, remis par Agri53, il a été gagné par le lot de quatre animaux proposés par les éleveurs du Maine-et-Loire.
Ce qui a compté lors de ces deux jours, « c’est la convivialité retrouvée », comme nous l’a confié David Chatelain, président de PH53, équipe organisatrice du Régional 2021. Deux journées qui se sont déroulées exactement comme prévu, « avec une précision suisse », comme l’a souligné plusieurs fois et avec humour, Benoit Roussel, animateur PH France. Au final, le juge Pascal Henchoz remerciera les organisateurs, mais aussi « les jeunes pour le nettoyage du ring tout au long des présentations », non sans « encourager les éleveurs à continuer de s’investir dans les concours ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Bientôt du konjac made in Anjou ?
Créer une filière de konjac 100 % français. C’est le défi que relève la SAS Plant innovation R&D basée à Angers.
La Confédération Paysanne a-t-elle encore sa place dans les instances représentatives départementales ?

Lundi 22 novembre, lors de la session Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire, la Confédération Paysanne a confirmé son…

veaux de boucherie
Soigner les veaux pour obtenir une viande de qualité
Le GIE Les Vitelliers a organisé, fin octobre, une visite de l’élevage de veaux de boucherie de Marie Bossoreille à Montreuil-…
Une vache du Maine-et-Loire championne régionale
Le Régional prim’holstein se tenait vendredi et samedi derniers à Château-Gontier. Un concours de grande qualité qui a vu le…
Les retraites, un combat permanent
Plus de 150 aînés de la FDSEA de Maine-et-Loire  se sont retrouvés en assemblée générale à Saint-Quentin en Mauges (Montrevault-…
Porci Mauges pousse les murs de son outil d’abattage
A Beaupréau, l’abattoir Porci Mauges s’agrandit et améliore ses outils de travail pour répondre à une demande croissante.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois