Aller au contenu principal

Végétal
Vegepolys multiplie ses partenariats à l’international

En 2010, le pôle de la compétitivité a accueilli 20 % d’adhérents en plus.

Jacques-Antoine Cesbron, président de Végépolys.
Jacques-Antoine Cesbron, président de Végépolys.
© AA

Pour Vegepolys, 2011 va se décliner à l’international. Le pôle, reconnu à vocation mondiale en 2005, confirmé en 2008, crée cette année deux nouveaux événements. Les 25 et 26 mai, à Paris, le Pic (Plant Intercluster), consortium de cinq pôles de compétitivité du végétal français mis en place en mars à l’initiative de Vegepolys, organise une rencontre internationale entre pôles. Alors que le gouvernement prévoit une diminution du nombre de pôles de compétitivité en France, -ils sont aujourd’hui 71-, Vegepolys est le seul pôle à vocation mondiale au sein de ce consortium qui comprend PEIFL (fruits et légumes dans le Sud-Est), Céréales Valley (dans le centre), Q@limed (en Languedoc-Roussillon),
Qualitropic (à la Réunion). “Nous entendons clairement nous placer comme leader”, explique le président de Vegepolys Jacques-Antoine Cesbron.
Autre événement qui se tiendra cette fois à Angers, les 12 et 13 octobre, le Vibe (Vegepolys international business events), un rendez-vous qui s’adresse en particulier aux entreprises étrangères susceptibles de s’implanter sur le territoire de Vegepolys.

Mission en Chine

Par ailleurs, en plus de nombreux colloques et salons internationaux, Vegepolys noue des partenariats avec la Colombie, le Chili, le Mexique, la Chine. Une délégation de cinq entreprises revient du salon Hortiflexpo China, à Shangaï. Les établissements Turc, la coopérative Fleuron d’Anjou étaient du voyage. Le pôle crée une antenne en Chine. “Dans ce pays où l’exode rural est énorme, les Chinois sont en train de redécouvrir l’intérêt du fleurissement urbain et un marché s’ouvre. La demande en fruits et en légumes s’accroît également, elle va de pair avec l’augmentation du pouvoir d’achat”, explique Gino Boismorin, directeur du pôle.

S.H.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités