Aller au contenu principal

Vente de reproducteurs et génotypage

Le vendredi 26 octobre, à Cholet, s'est tenue une vente de reproducteurs bovins. Parmi les 72 animaux présentés à la vente, 15 ont trouvé preneur.

La vente de Cholet a permis à 15 reproducteurs, sur les 72 présentés, de trouver preneur.
La vente de Cholet a permis à 15 reproducteurs, sur les 72 présentés, de trouver preneur.
© seenovia

« Le génotypage apporte de la précision dans la décision d’achat de reproducteurs », signale Jean-Luc Besson, conseiller Seenovia. Lors de la dernière vente de reproducteurs de race à viande, vendredi 26 octobre à Cholet, de nombreux animaux avaient été génotypés. C’était le cas de la moitié des mâles limousins et de 60 % des mâles charolais. En rouge des prés, un certain nombre  d’animaux étaient génotypés pour connaître la présence de gènes d’intérêt (gène culard et gène tourneur).

Cette année, 72 animaux issus de cheptels inscrits et adhérents au contrôle de performances étaient présentés à la vente, un peu plus qu’à l’accoutumée, une présentation « de bonne qualité ». Mais la fréquentation était faible (avec un contexte climatique et économique tendu et une météo favorable aux semis, les acheteurs sont venus moins nombreux) et seuls 15 animaux ont été achetés, pour des montants entre 2 500 et 3 000 euros.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Fermes en fête : le pari réussi des JA49
Après une trop longue période et un contexte qui n’a pas permis au réseau JA de se retrouver. Fermes en Fête relance la dynamique…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Terrena veut ouvrir l’ère de l’Agriculture à Impacts Positifs
L’AG de Terrena s’est déroulée mardi 15 juin, en présentiel au Centre des congrès d’Angers et avec une retransmission en live en…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Deux projets de loi cruciaux pour l’agriculture
FDSEA et JA  ont rencontré les parlementaires sur deux dossiers majeurs du moment examinés  par l’Assemblée nationale et le Sénat.
La hausse des prix et la pénurie des matériaux inquiètent
Acier, cuivre, matières plastiques, bois... Après une chute mondiale en 2020, les prix de ces matières premières connaissent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités