Aller au contenu principal

Vidéo L214 : la profession condamne les pratiques filmées

Après la diffusion le 25 mai d'une vidéo dénonçant les conditions d'élevage dans un atelier de poules pondeuses de l'Ain, les professionnels ont condamné les pratiques de l'éleveur.

© Actuagri

La vidéo met en évidence la présence de cadavres de poules en état de décomposition avancée dans les cages collectives, d'asticots sur les sols de l'élevage et sur les oeufs. Dans un communiqué, l'interprofession de l’œuf (CNPO) « condamne fermement les pratiques apparemment d'usage dans cet élevage », mais qui « ne reflètent en rien les pratiques des 700 éleveurs de la filière ». La société Matines, qui collectait les œufs de l'élevage pointé du doigt a annoncé qu'elle ne les collecterait plus, et qu'elle les retirerait des magasins. « Par mesure de précaution et pour protéger notre image », précise le directeur qualité de l'entreprise, David Cassin. « Nous allons régulièrement dans nos élevages pour réaliser des audits. Le dernier dans cet élevage date de 2015. Nous avions noté des écarts - et établi un plan de progrès - mais pas comme ceux constatés ».

 

Réaction du Ministre de l'agriculture

Réagissant sur France Info, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a mis en avant la responsabilité de l'éleveur incriminé, qui « a déjà été mis en demeure et sanctionné deux ou trois fois ». Le ministre a qualifié la situation de cet élevage de« lamentable », et d'« insupportable ». Et d'ajouter : «  cet éleveur, je lui dit dans les yeux, c'est une responsabilité lourde vis-à-vis des autres éleveurs ». Les services sanitaires du département (DDPP) ont contrôlé le site, le jour même, et transmis un rapport aux ministères de l'Agriculture et de l'Environnement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Fermes en fête : le pari réussi des JA49
Après une trop longue période et un contexte qui n’a pas permis au réseau JA de se retrouver. Fermes en Fête relance la dynamique…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Terrena veut ouvrir l’ère de l’Agriculture à Impacts Positifs
L’AG de Terrena s’est déroulée mardi 15 juin, en présentiel au Centre des congrès d’Angers et avec une retransmission en live en…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Deux projets de loi cruciaux pour l’agriculture
FDSEA et JA  ont rencontré les parlementaires sur deux dossiers majeurs du moment examinés  par l’Assemblée nationale et le Sénat.
La hausse des prix et la pénurie des matériaux inquiètent
Acier, cuivre, matières plastiques, bois... Après une chute mondiale en 2020, les prix de ces matières premières connaissent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités