Aller au contenu principal

Magazine
Vins de Loire, vins de l’art

Le grand public est invité à participer à un savant mariage du vin, de l’art et des sens, le samedi 28 juin, dans les jardins du Musée des Beaux Arts d’Angers avec comme maître de cérémonie, le vignoble angevin.

Le groupe d’organisateurs entend donner une image viticole à Angers.
Le groupe d’organisateurs entend donner une image viticole à Angers.
© AA

Trois visites commentées sur des thématiques liant l’art, les sens et le vin seront assurées par le Musée des Beaux Arts. Le Musée de la vigne et du vin initiera les enfants aux arômes. De plus, l’Ecole supérieure de l’agriculture (ESA) accueillera le public sur son domaine viticole du Bon Pasteur, dans Angers intra-muros via une navette. L’événement Vins de Loire, vins de l’Art se présentera au grand public le samedi 28 juin prochain dans les jardins du Musée des Beaux Arts. Mise en place par InterLoire, l’interprofession des Vins de Loire, cette journée va présenter et promouvoir le vignoble angevin. Des acteurs de la filière du vin sont mobilisés pour faire d’Angers la capitale du vignoble de l’Anjou.

Le vigneron, un artiste

L’objectif de cette manifestation gratuite et facile d’accès est d’éveiller la curiosité des Angevins. Les organisateurs ont imaginé une nouvelle façon de parler du vin par des approches sous différents angles. Pour trois euros, un verre sérigraphié et un carnet de tickets de dégustation seront proposés aux visiteurs. Chaque Appellation d’origine contrôlée (AOC) du vignoble d’Anjou et de Saumur sera exposée à sa manière. Celles–ci présenteront des vins représentatifs lors de la dégustation. La prévention routière responsabilisera les visiteurs en leur proposant gratuitement des éthylotests. Une programmation musicale éclectique accompagnera l’événement. Ainsi, le chanteur bonimenteur Yull Le Renouillus, le groupe de swing manouche “La pompe” et un dj “Maître de cérémonie” animeront cette journée. Un show de diva accompagnée au piano conclura l’événement avec une mise en scène burlesque. L’organisation espère accueillir 3 000 visiteurs. Christian Vital, délégué régional d’Angers se déclare « satisfait que cette manifestation ait lieu au cœur de la ville à une période où le vin est fortement critiqué ». Christian Pauleau, président de l’appellation Crémant de Loire et vigneron à Nueil-sur-Layon, veut « inscrire la manifestation dans la durée ». Il considère que « le vigneron est un artiste qui doit composer avec la météo, le terroir, les techniques de vinification dans l’objectif de réaliser la plus belle œuvre possible. » Fabien Fougère

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités