Aller au contenu principal

Salon de l’agriculture
Violette succède à Volente, sa copine d’étable

Autour de Violette, championne Rouge des prés, posent les éleveurs Dominique, Joseph et Odile Chéné, de Bécon-les-Granits.
Autour de Violette, championne Rouge des prés, posent les éleveurs Dominique, Joseph et Odile Chéné, de Bécon-les-Granits.
© AA

Championne de la race rouge des prés du concours 2009, Violette succède à Volente, sa « copine d’étable », la vedette du salon 2008, à la fois tête d’affiche du Sia et championne. Un nouveau succès, donc, pour l’élevage Chéné, de Bécon-les-Granits, où le fils Dominique, a pris les rênes depuis le 1er avril 2008. « C’est une grande satisfaction pour nous et pour lui », ne cache pas Joseph, venu avec son épouse Odile passer la semaine entière sur le salon. Dominique, lui, ne s’est déplacé que mercredi,
jour du concours, avant de revenir assurer le travail sur la ferme. « C’est une fierté de voir un travail de plus de vingt ans de sélection mené jusqu’au bout », souligne Dominique Chéné. « Nous recherchons au maximum le gène culard, ce qui nous donne des animaux bien conformés. Violette est en pleine harmonie. »
Violette n’est pas une novice. Cette vache de cinq ans,
1 213 kg sur la balance (une des plus lourdes du salon) montait pour la troisième fois à Paris et avait déjà remporté un prix de section en 2008, avant d’être coiffée au poteau par Volente.      S.H.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’impact des champs électromagnétiques sur les animaux d’élevage
Le député Modem du Maine-et-Loire, Philippe Bolo, vient de produire un rapport parlementaire sur l’impact, encore mal connu, des…
Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités