Aller au contenu principal

Volailles
Volailles : la CFA demande à Michel-Edouard Leclerc de « payer les produits français à leur juste prix »

La Confédération française de l'Aviculture (CFA) réagit dans un communiqué aux propos de Michel-Edouard Leclerc dans le journal Le Monde qui se pose en défenseur des consommateurs et de leur pouvoir d'achat. Celui-ci fustige ses fournisseurs qui « s'abriteraient derrière la flambée des cours des matières premières pour venir lui demander outrageusement des hausses de prix ». « Comment peut-on se vanter du retour de la confiance des consommateurs chez les distributeurs si c'est pour étrangler maintenant les producteurs français, les entreprises et leurs salariés qui sont aussi des consommateurs ? » interroge le syndicat. « Alors, monsieur Leclerc au lieu de jeter l'anathème, n'est-il pas temps d'établir un véritable dialogue et de trouver des solutions aux évolutions erratiques et spectaculaires des marchés agricoles ? » interpelle le syndicat. « Les producteurs de volailles ne parviennent pas à dégager un revenu suffisant pour leur permettre de moderniser et renouveler leurs installations d'élevage » rappelle la CFA. « Les producteurs ne demandent pourtant que la stricte répercussion des hausses de leurs coûts de production et non une augmentation de leurs marges ! Refuser de le comprendre c'est accepter de plonger nos filières dans de graves difficultés et remettre en cause la pérennité des productions avicole et cunicole françaises » conclut la Confédération.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités