Aller au contenu principal

Concours général agricole
Des médailles angevines au salon

Suite et fin des résultats des concurrents du Maine-et-Loire au concours général. 

Rio, de l'élevage de Florian Morin, champion mâle en parthenaise et 1er prix de section.
© SIA

En rouge des prés, l'élevage de Marie-André Douet (Châtelais) remporte le prix de championnat mâle (ainsi que le prix de section) avec Riesling, qui participait pour la deuxième fois au concours (en 2023, l'animal avait fini 2ème de section). Marie-André Douet remporte également un 4ème prix de section avec Richesse. Le Gaec Elevage Ménard (Montrevault-sur-Èvre) revient avec un 2ème prix de section pour Reine, et un 4ème pour Merveille. L'EARL Gervais (Saint-Paul du Bois) remporte un 3ème prix avec la jeune femelle Pépite et un 2ème prix avec la vache Obaine (tout comme en 2022 et 2023). L'EARL de la Buissonnière (Toutlemonde) remporte un 2ème prix de section avec le jeune mâle Salomon et le Gaec Jeanneteau ( Beaupréau-en-Mauges), un 3ème prix avec le mâle adulte Relax.

En parthenaise, le taureau Rio, de l'élevage de Florian Morin (Cholet), revient de Paris avec un prix de championnat et un 1er prix de section. Sardou, du Gaec du Grand Vau (Mozé-sur-Louet) se hisse à la 3ème place du podium en mâles de moins de 2,5 ans.

En blonde d'Aquitaine, le taureau Ramzy, du Gaec Ruillé (Cléré-sur-Layon), se place 3ème de section. L'animal, présenté pour la deuxième fois à Paris, améliore son classement par rapport à l'an dernier (4ème  de section en 2023).

En race blanc bleu, la jeune vache Rubie, du Gaec de l'Humeau (La Séguinière) se place quant à elle 2ème de sa section. Leur vache Objective finit championne des bouchères.

Les jeunes pointeurs

Belles performances aussi au concours de jugement de bétail par les jeunes, où Mathis Malinge (Campus de Pouillé) est 2ème (sur 6) au TMPR parthenaise. Anne-Laure Roynard (Campus de Pouillé) se place 5ème (sur 16) au TMPR Blonde d'Aquitaine. Antonin Lambert (MFR Institut Rural des Mauges Beaupréau) est 3ème (sur 6) en TMPR rouge des prés. Nolan Bazantay (MFR Institut Rural des Mauges Beaupréau), 6ème (sur 6) au TMPR Rouge des Prés. Rémi Moreau (Campus de Pouillé) est 22ème (sur 31) au TMPR limousine et  Eliot Thomas (MFR de Chemillé), est 34ème (sur 36) au TMP ovin.

Voir ici les autres résultats des Angevins au Concours général. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Les asperges blanches représentent 80% de la consommation mais 95% de la production française.
Fleuron d'Anjou recherche des producteurs d'asperges
La coopérative Fleuron d'Anjou veut développer la production d'asperges, visant un volume de 1 000 T à 5 ans. Elle recherche des…
Encore trop d'eau pour les semis

Les mauvaises conditions d'implantation des céréales d'automne ont induit un basculement des surfaces vers des variétés de…

Laurent Martin contrôle la production de ses panneaux sur son téléphone. L'optimiseur des onduleurs permet de superviser les modules (température, production, ampérage) et sécurise l'installation.
Une stabulation pour les vaches grâce au photovoltaïque
Éleveur de charolaises à Lys-Haut-Layon, Laurent Martin a financé la construction d'une stabulation pour son troupeau allaitant…
Entre 12 et 15 cm de hauteur d'herbe chez Jonathan Bertrand. Sorties 10 jours fin mars, ses vaches sont à nouveau consignées à l'intérieur, faute de portance.
Mise à l'herbe : de timides débuts

Limités jusqu'ici par la portance des sols, certains éleveurs se sont décidés à mettre à l'herbe des animaux, avec parfois des…

Daniel Rochard (JRC Solaire) et Christophe Cesbron (Serres JRC). A droite : les nouveaux haubans photovoltaïques.
Plus d'autonomie énergétique avec les haubans photovoltaïques
JRC Solaire conçoit des haubans photovoltaïques visant à accroître l'autonomie énergétique des exploitations maraîchères et…
Guillaume Aubert élève un troupeau de 65 vaches montbéliardes. Il est associé avec ses parents et son frère au sein du Gaec des Alezanes.
Autonome pour l'insémination de son troupeau laitier

Éleveur au Louroux-Béconnais, Guillaume Aubert a suivi une formation à l'insémination avec Innoval. Depuis, il a vu les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 176€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois