Aller au contenu principal

Grippe aviaire : quatre nouveaux foyers

Dans un communiqué paru le 9 décembre, le ministère de l'Agriculture annonce que quatre nouveaux foyers de grippe aviaire ont été détectés depuis depuis sa dernière communication, le 7 décembre.

Cela porte à 10 le nombre de foyers détectés en France depuis le 24 novembre.
Cela porte à 10 le nombre de foyers détectés en France depuis le 24 novembre.
© AA

Il s'agit de souches H5N1, H5N2, H5N9 hautement pathogènes. Alors que les foyers avaient jusqu'ici été détectés dans les départements des Landes et de la Dordogne, un des nouveaux foyers se situe dans le département de la Haute Vienne (souche H5N1). Les trois autres cas se situent en Dordogne. Les souches détectées sont d'origine européenne, indique le ministère. « L'hypothèse la plus solide est que ces virus soient passés dans la catégorie hautement pathogène par mutation ou réassortiment entre virus différents », a expliqué Bernard Vallat, directeur de l'OIE (organisation mondiale de la santé animale) dans une interview à Agra Presse. « Mais on ne peut écarter totalement l'autre hypothèse, les oiseaux migrateurs. Il faut effectuer des prélèvements chez les animaux sauvages de la région avant de conclure définitivement. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Un été globalement chaud et sec en perspective
Le ressenti actuel ne doit pas nous influencer. D’après Météo France, le scénario “plus chaud et plus sec que la normale” est le…
Moissonner entre deux averses
Dans le Maine-et-Loire, quelques agriculteurs ont trouvé des créneaux pour battre leur orge. Mais la plupart attendent un temps…
Blé : les choses sérieuses ont commencé
Colza, orge et maintenant blé  : le Gaec des Deux frontières enchaîne les chantiers à un rythme soutenu. Reportage à La…
Des petites graines et une grande aventure
A 35 ans, François Boissinot est installé depuis le 1er juillet. Il a repris une ferme de 35 hectares au Lion-d’Angers. Il y…
Un meilleur contrôle du transfert des parts sociales
Visite du Député Jean-Bernard Sempastous qui porte un projet de loi portant sur les « mesures d’urgence pour assurer la…
Les plantes médicinales ont besoin de bras
L'été est une période d'intense activité à l'entreprise Promoplantes à Chanzeaux. Avec de gros besoins en main-d'œuvre, pour la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités