Aller au contenu principal

Les Chinois veulent aussi consommer du beurre, de la crème et des fromages

Pour le beurre, les importations devraient progresser, sachant que ce produit est indispensable pour la pâtisserie et la croissanterie, qui se développe à grande vitesse en Chine.
Pour le beurre, les importations devraient progresser, sachant que ce produit est indispensable pour la pâtisserie et la croissanterie, qui se développe à grande vitesse en Chine.
© Vincent Motin

La Chine devrait voir ses importations de crèmes augmenter de 15 % et celles de fromages de 14 % d’ici 2021, a annoncé Christophe Lafougère, consultant chez Gira, le 4 juillet lors des Rencontres laitières du grand Ouest organisées à Rennes par le GIS Elevage Demain.

Pour le beurre, il estime que les importations devraient progresser également sachant que ce produit est indispensable pour la pâtisserie et la croissanterie, un secteur qui se développe à grande vitesse dans le pays.

A l’inverse, «seule une hausse de 1% des importations de lait UHT est prévue», souligne-t-il. Durant le colloque, il a mis en avant le fait que vu les investissements effectués dans la poudre de lait infantile à travers le monde, «la Chine contrôle actuellement 100% de ses importations». Christophe Lafougère alerte aussi sur le type de demande des Chinois concernant les fromages.

Orientée principalement sur du fromage de type mozzarella (industriel), cheddar ou cream cheese, cette demande ne portera pas sur les fameux fromages français.

Aussi s’interroge-t-il sur les orientations de production à prendre par les industriels, notamment les coopératives. «A l’heure actuelle, les Chinois n’ont pas investi dans la crème ou le beurre, mais jusqu’à quand ?».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités