Aller au contenu principal

Viande bovine
Ouverture le 26 juillet de l’aide aux élevages de bovins allaitants

  Une enveloppe de 60 millions d’euros pour les éleveurs de bovins allaitants les plus en difficultés a été débloquée par le gouvernement et validée par Bruxelles.

Cette indemnisation exceptionnelle des élevages de bovins allaitants est à demander sur le site internet de France Agrimer depuis lundi 26 juillet (et non le 22 juillet comme prévu initialement).
Pour rappel les modalités d’accès à l’aide sont les suivantes : avoir au moins 
10 animaux éligibles, être éligible à l’ABA 2020 et justifier d’un revenu disponible par UTA non salarié inférieur à 11 000 euros au titre du dernier exercice clos entre le 1er avril 2020 et 31 mars 2021.

Animaux éligibles

Les animaux éligibles sont les broutards mâles de 7 à 12 mois de race allaitante, mixte ou croisés, détenus au moins 120 jours, et vendus entre le 1er avril 2020 et 31 mars 2021 ; ainsi que les jeunes bovins mâles âgés de 13 à 24 mois de race allaitante, mixte ou croisés, détenus au moins 120 jours et vendus entre le 1er avril 2020 et 31 mars 2021.

Les montants

Le montant de l’aide est de 41 euros par broutard et 52 euros par jeune bovin, avec un seuil d’indemnisation de 410 euros minimum (soit 10 animaux éligibles). Attention l'aide est plafonnée de manière à ce que le revenu 2020 augmenté de l’aide ne dépasse pas le critère d’entrée dans le dispositif fixé à 11 000 euros.
Pour le dépôt de demande, une certification comptable du revenu disponible, du chiffre d’affaires et du nombre d’UTA non salarié seront nécessaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Pommes et poires : une maigre récolte attendue
 Aux Vergers de Mané, à Martigné-Briand, la récolte a commencé le 16 août, avec la variété de poires Williams. Les volumes s’…
Un projet animal et végétal à taille humaine
Adèle Hallopé-Merlet, 29 ans, s’est installée à Chanteloup-les-Bois, au 1er avril 2019. Elle a reçu, pour son projet, le 3ème…
Vidéo : un chantier d'ensilage en Shredlage
Au Gaec de la Modtais à Blou, les rendements devraient avoisiner les 14 t de matière sèche/ha, sans irrigation. Le maïs est…
Une vache angevine grande championne au Festival de la viande d'Evron
Une vache croisée rouge des prés et saosnoise, élevée par Yves Jolivet, de Chaudron-en-Mauges, est sortie championne inter-races…
Hotmail sacrée championne suprême au Space 2021
Pour la 1ère fois au Space, un concours a départagé toutes les championnes laitières. C’est une vache angevine qui…
Engraisser avec du trèfle pur
Au Gaec Aillerie, l’herbe est valorisée au maximum. À Saint-Michel et Chanveaux, les 2 frères Julien et Pierre Aillerie élèvent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités