Aller au contenu principal

Viande bovine
Ouverture le 26 juillet de l’aide aux élevages de bovins allaitants

  Une enveloppe de 60 millions d’euros pour les éleveurs de bovins allaitants les plus en difficultés a été débloquée par le gouvernement et validée par Bruxelles.

Cette indemnisation exceptionnelle des élevages de bovins allaitants est à demander sur le site internet de France Agrimer depuis lundi 26 juillet (et non le 22 juillet comme prévu initialement).
Pour rappel les modalités d’accès à l’aide sont les suivantes : avoir au moins 
10 animaux éligibles, être éligible à l’ABA 2020 et justifier d’un revenu disponible par UTA non salarié inférieur à 11 000 euros au titre du dernier exercice clos entre le 1er avril 2020 et 31 mars 2021.

Animaux éligibles

Les animaux éligibles sont les broutards mâles de 7 à 12 mois de race allaitante, mixte ou croisés, détenus au moins 120 jours, et vendus entre le 1er avril 2020 et 31 mars 2021 ; ainsi que les jeunes bovins mâles âgés de 13 à 24 mois de race allaitante, mixte ou croisés, détenus au moins 120 jours et vendus entre le 1er avril 2020 et 31 mars 2021.

Les montants

Le montant de l’aide est de 41 euros par broutard et 52 euros par jeune bovin, avec un seuil d’indemnisation de 410 euros minimum (soit 10 animaux éligibles). Attention l'aide est plafonnée de manière à ce que le revenu 2020 augmenté de l’aide ne dépasse pas le critère d’entrée dans le dispositif fixé à 11 000 euros.
Pour le dépôt de demande, une certification comptable du revenu disponible, du chiffre d’affaires et du nombre d’UTA non salarié seront nécessaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Allier fissuration et couverts végétaux
Le CER FRANCE Maine-et-Loire, le constructeur Actisol et le concessionnaire Modema Agri ont organisé le 13 septembre une journée…
L’inflation plombe son exploitation
Les éleveurs de bovins allaitants sont affectés par une hausse continue des charges depuis plusieurs mois. à Cherré, le jeune…
Bâtir une nouvelle vie autour de son élevage caprin
Au May sur Evre, Mélanie Canivet et Aurélien Rivet sont éleveurs caprins bio depuis le 1er août 2021. A la chèvrerie…
Deux foyers cette semaine dans le Maine-et-Loire
Nous n’avions plus connu cela depuis le printemps dernier et la vague d’Influenza qui avait submergé l’Ouest du Maine-et-Loire .…
Des farmers irlandais et australiens à Festi’élevage
Des Irlandais et des Australiens, passionnés par la race parthenaise, avaient fait le déplacement au National de la race, à Festi…
Economiser les tours de tracteur en élevage
 La ferme expérimentale bovine de Thorigné-d’Anjou cherche à réduire sa consommation de gasoil. Elle teste cette année deux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois