Aller au contenu principal

Viande bovine : +1 centime au lieu des 5 centimes attendus cette semaine

Les éleveurs de viande bovine font le constat amer d'une hausse de 1 centime d'euro par kg, au lieu de l'augmentation de 5 centimes d'euro par kg et par semaine actés lors de la table-ronde avec le ministre.

Fort du constat du non respect des engagements pris, la FNB appelle à reprendre les actions vers les abattoirs.
Fort du constat du non respect des engagements pris, la FNB appelle à reprendre les actions vers les abattoirs.
© AA

 

La FNB dénonce...
' Ce 30 juin éclaire crûment la réalité d’une filière indigne. Les opérateurs économiques d'aval jouent un triste double-jeu, ne respectant pas l’engagement d’une revalorisation générale des prix aux éleveurs, pourtant acté lors de la table-ronde réunie par le Ministre. Une chose est sûre, les éleveurs ne laisseront pas passer en l’état une telle trahison des engagements par l’aval de la filière. Les conditions sont réunies pour une hausse des prix, indispensable à la pérennité des exploitations. Dans un contexte très tendu sur le terrain, la FNB interpelle le ministre de  l’Agriculture et demande que soit immédiatement saisi le Médiateur désigné sur la crise bovine. La FNB demande par ailleurs aux éleveurs d'identifier sans délai les opérateurs qui n'appliquent pas de hausses de prix et à le faire savoir par tous moyens, notamment la presse. Et puisqu'il n'y a pas d'autres moyens de se faire entendre face à un aval incapable de respecter ses propres engagements, la FNB appelle ses Sections bovines départementales à se mobiliser pour reprendre immédiatement des actions fortes vers les abattoirs, et sans discontinuer jusqu'à obtenir la revalorisation de leur revenu.'


...et Stéphane Le Foll missionne le médiateur.
Via un communiqué de presse du 1er juillet, le ministre de l'agriculture informe ' appeler à la responsabilité de tous les acteurs et saisit le médiateur des relations commerciales agricoles pour le suivi des engagements pris sur les filières porcine et viande bovine 'Si la baisse des cours a été stoppée et qu'une hausse limitée a été enregistrée, elle n'atteint pas les objectifs que s'étaient fixés les filières. Dans ce contexte, Stéphane Le Foll appelle aujourd’hui l’ensemble des acteurs des filières, au niveau de la transformation et de la distribution, à communiquer au Médiateur des Relations Commerciales Agricoles (qui en garantira la confidentialité) toute information sur les actions entreprises pour mettre en œuvre les engagements pris mi-juin, et sur les difficultés éventuellement rencontrées.


Stéphane Le Foll a demandé ce jour au médiateur de lui faire d'ici mi-juillet un premier retour sur la mobilisation de chacun des acteurs, au niveau de la transformation et de la distribution.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités